Musique Trente ans après la sortie Mlah, les Négresses Vertes n’en finissent pas de célébrer sur scène leur album culte.

Trente ans après la sortie de leur album culte Mlah , les Négresses Vertes poursuivent leur tournée-jubilé. Ils seront sur la scène de l’Ancienne Belgique, à Bruxelles, le 22 février. Retour sur l’étonnant parcours d’un des groupes français les plus authentiques de la scène alternative, avec le chanteur Stéfane Mellino.

Visage mal rasé, cheveux indomptés, peau basanée : Stéfane Mellino a tout du gypsy du sud de la France. Il nous regarde d’un œil bienveillant, l’air comblé, un peu roublard. Pourtant, sa tâche n’a pas été simple : remplacer le chanteur originel de son groupe, le flamboyant Helno, son copain d’enfance, décédé d’une overdose en 1993. Désormais, c’est lui qui incarne les Négresses. Fort d’un patrimoine génétique multicolore (corse, italien, juif,…), il est l’ambassadeur parfait pour évoquer l’histoire chaotique, à la fois belle, folle et tragique, d’un groupe d’amis qui n’en revient toujours pas de pouvoir célébrer sa musique après tant d’années.

Comment cette tournée a-t-elle débuté ?

(...)