Projets abandonnés et disques qui prennent la poussière sur des étagères en raison de conflits juridiques sont légion dans le rock comme dans d’autres genres musicaux. Même jamais dévoilés, certains ont acquis le statut de légende. On pense à Power of the Dollar de 50 Cent qui n’a jamais vu le jour (officiellement), la maison de disques Columbia ayant coupé les ponts avec le rappeur lorsqu’il a pris 9 balles dans le buffet en 2000, à Electric Nebraska de Bruce Springsteen, à Homegrown de Neil Young, à Cigarettes and Valentines de Green Day…

Souvent, ces disques circulent aussi sous le manteau chez les fans mais en qualité parfois très aléatoire. Jusqu’à il y a peu, c’était le cas pour les bandes de Get Back des Beatles, enregistrée en 1969. L’an dernier, celles-ci ont finalement été révélées au grand jour avec l’édition Deluxe de Let It Be. Idem pour Smile des Beach Boys, commercialisé il y a quelques années, en l’état. Ou Toy, de David Bowie.

Camille est de la trempe de ces derniers. C’est l’album mythique que Prince voulait sortir anonymement sous ce pseudo féminin. Quelques semaines avant sa commercialisation prévue, il a subitement disparu des écrans radars pour ne jamais réapparaître. Personne ne sait exactement pourquoi. Certains avancent que Warner ne voulait pas publier un album qui ne soit pas au nom du chanteur. Seuls quelques test-pressings (pressages d’essai) ont circulé, notamment en 2016, et se sont vendus aux enchères souvent à des prix hallucinants.

Composé et enregistré en 1986 et enfermé depuis dans le célèbre coffre-fort de Paisley Park, Camille n'est plus un secret depuis longtemps. Les huit morceaux qui composent le disque ont été dispersés sur Sign o’the Times, le Black Album, des faces B et autres B.O. Ils sont tous connus.Mais imaginer que Camille sortent enfin offciellement reste malgré tout un événement. Et ce sera le cas. Jack White est parvenu à convaincre les ayants droit de Prince de “lâcher le morceau”. Ben Blackwell, le cofondateur de Third Man Recors, le label créé par l’ex-White Stripes, l’a confié dans une interview accordée au magazine Mojo : “Nous allons finalement sortir ce disque. Les ayants droit de Prince ont dit oui, presque trop facilement”.

Aucune autre confirmation n’a cependant été donnée constatent les grands magazines musicaux comme le NME et Rolling Stone. Il n’y a pas non plus de date de sortie annoncée.

La tracklist de Camille :

  • “Rebirth of the Flesh” (paru sur Sign o’the Times – Super Deluxe Edition)
  • “Housequake” (paru sur Sign o’the Times)
  • “Strange Relationship” (paru sur Sign o’the Times)
  • “Feel U Up” (Face B de “Partyman”, The Hits/The B-Sides)
  • “Shockadelica” (Face B de “If I Was Your Girlfriend”, The Hits/The B-Sides)
  • “Good Love” (paru sur la B.O. de Bright Lights, Big City)
  • “If I Was Your Girlfriend” (paru sur Sign o’the Times)
  • “Rockhard in a Funky Place” (paru sur The Black Album)