Musique DJ Arafat est mort le 12 août des suites d'un accident de moto à Abidjan.

Il était l'un des artistes les plus populaires de Côte d'Ivoire et d'Afrique de l'Ouest. La star du coupé-décalé a été inhumée après une nuit d'hommage musical ce vendredi.

Mais la tombe et le cercueil du chanteur ivoirien ont été ouverts par des fans le samedi matin. Ces jeunes fans voulaient voir de leurs propres yeux qu'il s'agissait bien de leur idole. 

La police est intervenue pour disperser la foule, tirant des gaz lacrymogènes. Plusieurs personnes ont été blessées, selon des témoignages recueillis par l'AFP.