Musique Malgré les déboires de ces dernières années, le groupe est à nouveau en studio.

Qu’on se le dise, AC/DC est de retour en studio. Les icônes australiennes du hard rock refont de la musique ensemble. Mieux, ils enregistrent, a affirmé Mike Fraser, l’ingénieur du son qui a travaillé sur tous les albums du groupe depuis 1990. Il a dévoilé l’information à l’occasion d’un podcast diffusé sur la plateforme soutenant la production musicale en Australie. "Oui, je dirais que nous avons fait quelque chose en studio, a-t-il dit. Ce dont il s’agit, en revanche, je ne peux pas encore en parler." Par contre, il a également confirmé que Brian Johnson était bien de retour au chant, lui qui avait pris ses distances en 2016 suite à de supposés problèmes de surdité.

Doit-on en déduire qu’un nouvel album est sur les rails ? C’est peut-être un peu hâtif, même si le chanteur semble avoir vendu la mèche en début d’année lors d’une rencontre avec un obscur groupe de death metal dans un aéroport. Il aurait confié aux membres de Terrorizer qu’il y aura un nouvel album d’AC/DC et qu’il en avait marre de nier. D’autres bruits de couloirs laissent entendre que tous les titres contiendront des riffs signés Malcolm Young, le cofondateur et guitariste rythmique qui, atteint de démence, avait dû quitter la formation en 2014 avant de disparaître trois ans plus tard.

Depuis 2014, AC/DC a connu des années difficiles. Outre Malcolm Young, George Young, l’aîné de la fratrie qui compte aussi Angus dans ses rangs, est aussi décédé en 2017. Il avait produit le groupe à ses débuts. Quant au batteur Phil Rudd, il avait été arrêté en 2014 et écarté de la formation car soupçonné d’avoir engagé des tueurs à gage pour éliminer deux personnes. Il n’avait finalement été condamné que pour des faits de stupéfiants.