La diva pop britannique se serait trop inspirée de Tom Waits pour son single.

Alors qu’elle bat tous les records de vente, de vues sur Youtube et buzze à tout va, voilà qu’Adele subit le revers de la médaille. C’est presque même devenu une habitude, pour ne pas dire une tradition. À chaque nouveau succès musical, nouvelles accusations de plagiat.

Que ce soit Mika (Talk about You pour une copie d’un titre italien des années 60), Shy’m (copiage d’affiche de tournée entre elle et Ysa Ferrer), Beyoncé (XO qui ressemblait trop à XOXO de l’un de ses propres choristes) ou encore Rihanna (Bitch Better Have My Money pour un titre de Just Brittany), personne n’y échappe. Au tour d’Adele qui, avec le tube Hello, signe son grand retour sur la scène musicale. Mais ce titre serait une copie de la chanson de Martha de Tom Waits, sortie en 1973.

En cause ? Pas vraiment la musique mais plutôt les paroles.

Selon certains internautes, les thèmes abordés par les deux morceaux seraient beaucoup trop similaires.

Similitudes confirmées par le producteur de Hello, Greg Kurstin, en personne. "Adele ne s’est pas simplement lancée tête baissée pour écrire une chanson pop sans aucun sens particulier de la formule", se défend-il.

"Nous avons parlé de Tom Waits et de différents paroliers comme cela." De son point de vue, il n’est toutefois pas question de plagiat.

"Je pense que ce n’était qu’une idée générale", assure-t-il. "Nous voulions faire quelque chose de vraiment honnête par rapport à là où elle en est aujourd’hui et elle voulait faire quelque chose de réel et auquel on peut croire."

Réponse (peut-être) de la principale intéressée en direct, ce samedi soir, sur le podium des NRJ Music Award où elle est invitée (sa première télé), histoire de remettre les pendules à l’heure. Mais vu que les ressemblances musicales entre les deux titres sont inexistantes, il y a peu de chance pour que la chanteuse soit condamnée un jour. Au contraire de Pharrell Williams et Robin Thicke avant elle pour leur tube planétaire Blurred Lines.

Résultat ? Le duo a dû reverser 7 millions de dollars aux héritiers de Marvin Gaye.