Que dire à propos de Rihanna et The Cure si ce n’est qu’ils jouent avec les nerfs de leurs fans. Cela fait plus de quatre ans qu’Anti, dernier opus en date de la bomba de la Barbade, est sorti. Et presque autant d’années que son successeur est annoncé. R9 pourrait voir le jour cette année, a-t-elle confié sur les réseaux sociaux. Le problème, c’est le conditionnel… Même chose pour Robert Smith qui semblait avoir promis le nouvel album de The Cure pour 2020. L’arrivée du coronavirus a probablement changé ses plans. En attendant, les fans rongent leur frein depuis plus de douze ans désormais. Ça fait très long…

L’attente est aussi longue pour Lorde dont on attend qu’elle donne un petit frère à Pure Heroine (2013) et Melodrama (2017). Il paraîtrait que c’est en route. Il en va de même pour Adele dont le quatrième album était annoncé en septembre puis en novembre. Depuis, il n’y a plus rien sur l’écran radar. Gageons qu’il arrivera très vite parce que le sevrage dure depuis cinq ans.

Du côté de Billie Eilish, on se fait moins prier. La jeune Californienne a annoncé son retour cette année, à peine deux ans après la sortie du très acclamé When We All Fall Asleep, Where Do We Go ? Pour patienter, le documentaire Billie Eilish : The World’s a Little Blurry, qui lui est consacré, sera sur Apple TV + le mois prochain.

Programme chargé également pour Sia dont le film Music sortira le 12 février. Un album est également annoncé sous le titre Reasonnable Woman. Ce sera son neuvième. Dans la foulée, Lana Del Rey fixe rendez-vous le 19 mars pour sa livraison quasi annuelle, tous styles confondus. C hemtrails Over The Country Club succédera à son recueil de poésie paru voici quelques mois.

Sont également attendus : Ed Sheeran, Kings of Leon, System of a Down (s’ils parviennent à s’entendre après 15 années de pause discographique), les Red Hot Chili Peppers, The Offspring, Arcade Fire, Nick Cave and the Bad Seeds, Arctic Monkeys, Royal Blood et Garbage. Mais aussi Ringo Starr, Slash, Blink 182 et l’infatigable Sting.