Armageddon au sein du groupe américain, Steven Tyler annonce une tournée d’adieu pour 2017.

"J’adore ce groupe, vraiment, et j’aimerais tordre le cou aux éventuelles rumeurs qui disent que le groupe est fini, a déclaré Steven Tyler, histoire de faire taire les bisbrouilles au sein du groupe, au micro d’Howard Stern dans une émission de radio américaine. Mais il est temps pour nous de faire une tournée d’adieu. Seulement parce que c’est le bon moment. On n’a jamais fait ça avant." Même si, avec son humour habituel, cette fameuse tournée d’adieu pourrait "probablement durer pour toujours."

Après 15 albums, 150 millions d’exemplaires vendus, plus de 2.000 concerts et 46 ans d’existence, le groupe formé en 1970 à Boston (avec Joe Perry à la guitare et le bassiste Tom Hamilton, qui se produit actuellement avec le groupe irlandais Thin Lizzy, restent les inconditionnels) est devenu l’un des plus prospères de l’histoire du rock. Alors que le leader part en solo - il présentera ce 15 juillet son premier disque aux influences country We’re All Somebody From Somewhere -, les papys du rock ont décidé de raccrocher le micro.

Outre sa fille Liv Tyler - actrice (Seigneur des anneaux ou Armageddon) et mannequin -, Steven avait mené sa bande de bad boys de Boston de la musique mythique du film d’Armageddon (I Don’t Want To Miss a A Thing) à des tubes planétaires comme Walk This Way, Dream On ou encore Sweet Emotion et Cryin’. Au public, maintenant, de ne pas pleurer ces légendaires rockeurs bientôt retraités. À bientôt 70 ans.