Musique Co-organisateur du festival en 1969, Michael Lang voulait remettre le couvert. Il a été fidèle à lui-même, un loser magnifique confie Marc Ysaye.

Il n’y a pas qu’à Bethel Woods, sur le site original du festival, que des célébrations devaient avoir lieu. Comme en 1994 et en 1999, Michael Lang, un des quatre co-organisateurs de 1969, avait lancé le projet d’un immense festival commémoratif. Son Woodstock 50 devait rassembler une affiche de folie à Vernon, dans l’État de New York. Étaient annoncés Santana, Jay-Z ou encore Miley Cyrus, excusez du peu. Finalement, il n’y a rien eu. (...)