C'était en juillet 2020, quelques mois après son dernier concert au Trianon à Paris et son opération pour un cancer du pancréas. Arno nous recevait dans son antre bruxellois, l’Archiduc, dans le quartier Dansaert. Il voulait nous rassurer sur son état de santé après être passé sur le billard et par deux chimios. Silhouette amincie et le cheveu rare, il nous lançait : “J’ai changé de coiffure. J’ai toujours rêvé d’être coiffé comme Mireille Mathieu. Je vais enfin pouvoir le faire”. Bonne nouvelle, Arno était pareil à lui-même avec cet humour féroce et l’œil malicieux, même s’il savait être passé par le chas de l’aiguille. “C’est grâce à ma copine que je suis encore là. C’est elle qui a vu que j’étais jaune et qui m’a dit d’aller directement à l’hôpital. Elle m’a sauvé la vie. C’est la première fois de ma vie qu’un truc comme ça m’arrive.”

Mais en avril dernier, rebelote. Le chanteur interrompt brutalement la promotion de son nouvel album à paraître le 21 mai 2021, jour de son anniversaire. Arno est à nouveau hospitalisé, pour des examens indique-t-on officiellement. Mais en coulisses, le ton est différent et l’inquiétude palpable. La promotion de l’album Vivre, dans lequel il reprend ses titres avec Sofiane Pamart au piano, ne reprendra jamais et les semaines finissent par s’enchaîner sans plus aucune nouvelle. De quoi redouter le pire…

Jusqu’à ce jeudi 2 décembre où le plus francophile des Ostendais a refait surface. C’est dans les pages du Parisien. À la question de savoir s’il va bien, il répond “Ça va. Les fleurs sont trop chères, je me suis dit que j’allais attendre pour crever”. Bonne nouvelle, il n’a rien perdu de ces sens de l’humour surréaliste qui le caractérise. Il explique pourtant avoir passé 5 mois à l’hôpital ! Mais aussi qu’il a repris ses activités. “Je suis content, j’ai répété avant-hier, je vais répéter après-demain avec mon groupe. Je suis impatient de refaire des concerts. Je ne suis jamais fatigué quand je fais de la musique, je suis fatigué quand je ne fais rien. Je vais faire une tournée rock et une tournée piano-basse de chanteur de charme…”, dit-il. Ce sera pour le mois de février 2022. En théorie. Parce que “ça change tous les jours”.

Et ce n’est pas tout, il travaille à l’écriture de ce qui devrait être son prochain album. Et cela pourrait être mis en boîte bien plus vite qu’on ne le pense laisse-t-il entendre.