Le groupe américain Eagles of Death Metal, qui se trouvait sur la scène du Bataclan à Paris au moment où la salle de concert a été frappée par une attaque terroriste vendredi 13 novembre, a livré son premier témoignage au site d'information Vice.com. "Plusieurs personnes se sont cachées dans notre loge. Mais les tueurs ont réussi à y pénétrer et les ont tous tués, sauf un garçon qui se cachait sous ma veste de cuir", rapporte le chanteur du groupe Jesse Hughes dans un extrait publié sur le site. "Les gens faisaient semblant d'être morts, ils étaient terrifiés", poursuit le musicien dans l'extrait publié par Vice. Si le nombre de victimes est aussi élevé, c'est selon lui parce que "beaucoup ont refusé de quitter leurs amis ou se sont placés devant eux pour faire bouclier".

Au total, 89 personnes ont été tuées dans la salle de concert parisienne. Parmi les victimes de l'attaque figurent le responsable commercial du groupe, Nick Alexander, et trois membres de la maison de disques des Eagles of Death Metal.

Le témoignage intégral sera publié la semaine prochaine.