Arthur H se promet plus rock et plus groovy

BRUXELLES Si, cette année, Arthur H a choisi de faire escale à l'AB (ce sera le 22 octobre), c'est parce que sa tournée sera résolument plus rock, plus pop et plus dansante, à l'image de son nouvel album, L'homme du monde , qu'il est venu défendre voici quelques semaines à Bruxelles.

Concentré et fatigué par une journée marathon de promo, Arthur pèse ses mots et se marre lorsqu'on lui demande quelle substance il avait ingurgitée le jour où il a tourné le petit film qui accompagne son disque. "Si on avait pris des trucs, on n'aurait pas pu le faire, au contraire . Ce film a été imaginé quand l'album était presque fini, juste avant que je le mixe. On devait faire une séance photos en Camargue et puis, dans cet endroit extraordinaire, on a eu envie d'en faire plus. En l'occurrence un film. On a tourné très peu de jours, dans des conditions proches du délire. Mais c'était de la poésie pure. "

Qu'il a mélangée à la danse puisque, fidèle à ses rêves, l'auteur-compositeur s'est donné les moyens de faire un disque qu'il qualifie de "très groovy ". "Quelque chose qui soit un tout petit peu politique, mais en même temps joyeux. On a gardé le cap le plus possible, il y a des moments où l'on se perd, le résultat n'est pas toujours à la hauteur des espérances mais on s'en approche le plus possible... "

Pour autant, les textes d'Arthur ne racontent pas que des choses légères. Mon nom est Kevin B. , par exemple, est plutôt trash. "Mais l'époque l'est. La télé-réalité est très cruelle. Il y a quelque chose de très amoral dans notre société et cette chanson n'est qu'un regard poétique là-dessus. Ce n'est ni une dénonciation ni une critique. Qui sait, tout ça n'est peut-être qu'une vaste blague, qu'un grand jeu ."

Un autre mot revient, lui aussi, souvent, dans la bouche d'Arthur H. "Sérénité" , dit-il. "La naissance d'un enfant amène un vrai amour de la vie. C'est tellement fragile et merveilleux, une naissance. Il y a une intensité de sentiments, aussi. Ça m'a boosté dans l'envie de faire des choix positifs. " Et de ne pas succomber à une certaine forme de mélancolie ? "Oui, complètement. Avec un enfant, c'est plus difficile de se laisser aller. Un enfant qui découvre la vie, c'est très joyeux et leur émerveillement est communicatif ." La sérénité, c'est aussi dans la connivence avec ses musiciens que le chanteur va la chercher. "Je choisis des gens dont j'estime infiniment le talent. Mon seul travail est de contrôler que nous ne nous écartons pas trop de mon rêve originel. "

Arthur H, L'homme du monde, Universal. En concert à l'Ancienne Belgiquele 22 octobre. Rés. : (32) 2/548.24.24et www.abconcerts.be.



© La Dernière Heure 2008