Si la Russie est privée de participation à l’Eurovision qui se tiendra en mai prochain en raison de l’invasion de l’Ukraine, ce dernier pays participera bel et bien au concours. Le chanteur du Kalush Orchestra, qui représentera les couleurs ukrainiennes, fait remarquer que sa chanson "Stefania" prend une autre dimension depuis la guerre qui sévit dans son pays. Elle est devenue un hymne et favorite pour la victoire en Italie, où se déroulera l’événement.

Oleh Psiuk, qui vit à Kalouch, dans l’ouest de l’Ukraine, se prépare face à l’approche des troupes russes. Il n’a donc pas la tête dans le concours ni à chanter. "Aujourd’hui, ma copine a fait des cocktails Molotov, confesse l’artiste à Het Laatste Nieuws. C’était la première fois qu’elle faisait quelque chose comme ça. C’est très sinistre. Mais on ne peut pas faire autrement. Je travaille moi-même avec une équipe de bénévoles pour collecter de la nourriture et aider les gens à quitter le pays."

Le média flamand révèle aussi que la chanteuse du groupe ukrainien de l’an dernier, Kateryna Pavlenko, a dû quitter son domicile de Kiev et s’abrite des bombardements dans un bunker.

Oleh Psiuk pousse la réflexion plus loin. Il espére que le reste du monde exclura désormais la Russie, pas uniquement l’Eurovision. "Ils ne sont pas seulement agressifs envers l’Ukraine, mais contre le monde entier. Les Russes ne s’en rendent pas compte, ils doivent donc s’en apercevoir avec la manière forte."