Musique La chanteuse américaine de 25 ans, surnommée la nouvelle Lady Gaga, se confie sur son tube planétaire "Sweet but Psycho".

"Mes deux parents viennent d’Albanie et sont arrivés aux États-Unis sans connaître la langue, ce qui est plutôt fou de leur part", confesse Ava Max, qui fait le buzz ces derniers mois avec son titre "Sweet but Psycho". "En fait, ils ont fui l’Albanie pour offrir à leurs enfants une meilleure qualité de vie. Durant un an, ils ont pratiquement vécu dans une église, ils étaient complètement cassés car ils y sont restés plus longtemps que prévu. Mais mon frère et moi sommes nés aux USA."

Celle qui vient de sortir son nouveau single, "So Am I", avant un futur premier album très attendu à la rentrée - aussi pop que centré sur l’émancipation des femmes - est très reconnaissante envers les sacrifices de ses géniteurs. "Ils ont tout quitté, ont vécu à la dure mais ils ont aussi toujours voulu que je poursuive mes rêves. Ils sont vraiment dingues, mais en gardant toujours pour principe : vas-y, fonce, laisse tous tes problèmes derrière toi !"

Après Dua Lipa et Bébé Rexha, voilà donc Amanda Ava Koci (de son vrai nom), trois artistes d’origine albanaise qui cartonnent partout dans le monde. Que se passe-t-il dans votre pays ?

"Je sais, c’est bizarre… Mais, pour ma part, presque toute ma famille est talentueuse. J’ai deux cousins chanteurs et mes deux oncles sont dans un groupe de musique. Mon grand-père était comédien, une sorte de clown maquillé sur scène. Toute ma famille a une fibre artistique, je pense juste que c’est dans le sang, on l’a en nous. Ma mère chantait des airs d’opéra même en dormant aussi (sourire) !"

Quel est le secret de votre succès, selon vous ?