Musique

Le rendez-vous pour l'écoute du nouvel album de Depeche Mode à paraître le 17 mars était fixé ce mardi 7 février à Bruxelles, dans le studio de Dan Lacksman, ex-Telex mais aussi auteur en 2005 d'un remix du titre "A Pain That I'm In Used To" du groupe anglais. 

Après avoir signé une décharge stipulant un embargo jusqu'au 21 février et avoir remis au propriétaire des lieux smartphones, enregistreurs et autres appareils du genre, nous avons pu, en compagnie d'une petite dizaine d'autres journalistes belges, prendre connaissance de ce 14e album original du trio originaire de Basildon. Seule concession: la possibilité de donner une courte "appréciation générale" du disque.

Les douze titres qui composent "Spirit", le successeur de "Delta Machine" sorti il y a quatre ans, sont d'une très grande puissance. L'album est à la fois engagé, sombre et oppressant, tant sur le plan du propos que de la musique. Mais il est prenant d'un bout à l'autre. Dave Gahan dont la voix est à son sommet, Martin Gore et Andy Fletcher osent et ça paye à l'image de "Where's the Revolution", le premier single qui en est extrait et dont le clip vidéo signé Anton Corbijn est attendu pour la fin de la semaine.. L'audace est au rendez-vous pour cette première réalisation en compagnie du producteur James Ford dont on se souvient du travail avec Arctic Monkeys et Florence & the Machine.

La sortie du disque sera suivie d'une tournée mondiale, "The Global Spirit Tour" qui commencera le 5 mai à Stockholm avant de faire étape au Sportpaleis d'Anvers quatre jours plus tard. Si vous n'avez pas vos places, c'est malheureusement complet.

Depeche Mode: "Where's the Revolution"



Depeche Mode: "A Pain That I'm Used To" (Telex Remix)