Musique Excédés par leur présence, certains artistes interdisent l’utilisation des portables lors de leurs shows.

Attention : ce concert est un concert sans téléphone". Lors de la représentation de Jack White et son groupe, The Raconteurs, au Cirque royal en mai dernier, les spectateurs ont été invités à passer la soirée sans leur téléphone portable. Une torture ? Pas à en croire le public, qui, selon Denis Gerardy, directeur de la salle bruxelloise, a bien volontiers abandonné les smartphones visés : "Les gens ont vraiment apprécié de pouvoir regarder le concert sans être dérangés." L’initiative ne vient pas de la salle, mais de l’artiste américain lui-même, qui applique cette interdiction durant toute sa tournée internationale. La firme américaine Yondr était présente le soir même pour mettre sous scellé les téléphones à l’aide d’une pochette magnétique. À la fin du spectacle, les membres du public ont pu déverrouiller la housse et utiliser à nouveau leur précieux GSM.

Adèle, Beyoncé, Ariana Grande

Alicia Keys, Arcade Fire, Ariana Grande, Kendrick Lamar ou encore Childish Gambino ont également demandé à leurs fans de ne plus utiliser leurs smartphones pour mieux se concentrer sur le spectacle. "Pourriez-vous cesser de me filmer avec votre téléphone ? Je me trouve devant vous en chair et en os. Vous pouvez profiter du concert en me regardant, et non à travers votre appareil. Ce n’est pas un DVD, c’est la réalité", s’exaspérait même Adèle en 2016. Trois ans plus tôt, Beyoncé interpellait elle aussi un fan : "Tu ne peux même pas chanter, car tu es trop occupé à enregistrer. Je suis juste devant toi, bébé. Tu dois profiter du moment. Baisse ta foutue caméra !" Réseaux sociaux obligent, de plus en plus d’artistes se produisent devant une armée de bras levés avec un téléphone, dont le flash ou la caméra s’agitent.