La 40ème édition de la cérémonie britannique récompensant la musique pop s’est tenue hier soir à Londres.

Ce mardi soir avait lieu la 40e édition des Brit Awards, cérémonie britannique récompensant le meilleur de la musique pop. Dès la révélation des nominations, l’événement avait dû essuyer une pluie de critiques à cause de son affiche très masculine. En effet, aucune artiste féminine n’a été sélectionnée pour les albums de l’année ni pour le meilleur groupe et seulement la chanteuse de R’n’B Mabel se retrouve parmi les nommés pour la chanson de l’année et ceux des révélations.

Lewis Capaldi a ainsi remporté le prix du nouvel artiste et de la chanson de l’année pour "Someone You Loved", Dave et son Pyschodrama celui du meilleur album et Foals celui du meilleur groupe. Stormzy, le rappeur qui a mis le grime en lumière, un courant musical mêlant hip-hop, garage et dance-hall, s’est vu remettre le prix du meilleur artiste masculin. Il était face à Harry Styles, Lewis Capaldi et Michael Kiwanuka. Du côté du meilleur artiste masculin international, l’Américain Tyler The Creator a remporté à la mise en laissant Bruce Springsteen, Burna Boy, Dermot Kennedy et Post Malone sur le carreau.

La jeune Billie Eilish qui rafle ces derniers temps toutes les récompenses a également remis le couvert lors de cette cérémonie, elle repart ainsi avec le trophée de la meilleure artiste féminine internationale. Au cours de la soirée, elle a interprété pour la première fois son nouveau titre "No Time to Die", le thème officiel du prochain James Bond. L’hispano-britannique Mabel a, elle, été désignée comme meilleure artiste féminine de l’année face à Charli XCX, FKA Twigs, Frey Ridings et Mahalia.