Après avoir emprunté sa (propre) route, le rappeur confie être un éternel insatisfait malgré un duo avec Shakira.

"J’avais envie de frapper fort pour mon 2e album, confesse Black M(esrimes) au sujet d’Eternel insatisfait. Il faut confirmer le premier (plus de 800.000 disques, NdlR) mais avec une formule différente. Sur Les yeux plus gros que le monde, c’était que des artistes du label Wati B mes invités. Pour le 2e, il fallait innover. Je suis donc allé chercher ceux que j’aime avant tout."

De Soprano à MHD en passant par Zaho, Diplo ou encore Gradur, Amadou et Mariam, l’interprète de Sur ma route s’est surtout offert une certaine... Shakira. "Il me fallait une artiste internationale, explique-t-il au sujet du titre Comme moi. Et comme Shakira se trouve dans la même maison de disques, j’ai fait la demande naturellement. Même si, au final, vu qu’elle a tellement kiffé la chanson et qu’elle a donc renvoyé ma maquette en remplissant tout le morceau, c’est plutôt un featuring de Shakira avec moi que l’inverse!" (sourire)

Celui qui se dit menacé par le temps ("oui j’ai un petit cheveu blanc là sur la tête") a toutefois réussi son pari périlleux. Quitter un groupe -la Sexion d’Assaut dont il confirme qu’une reformation est "toujours d’actualité"- qui cartonne et se lancer en solo. "Pour Maitre Gims, on savait d’emblée qu’il n’y aurait pas de problèmes, assure Alpha Diallo de son vrai nom. C’est celui qui était mis le plus en avant dans le groupe déjà, il y avait donc une autoroute pour lui. Moi, c’était moins évident, surtout après son succès (1 million d’albums vendus, NdlR)." Y-aurait-il de la concurrence entre les deux rappeurs? "Oui, bien sûr, sourit celui qui a des morceaux en commun avec le Maitre mais qui dorment toujours. Mais elle est saine. On ne se taquine même pas, on essaye juste de se surpasser. On s’entraide même. Encore hier, il m’a envoyé des nouveaux morceaux pour avoir mon avis car il aimerait se lancer à l’international."

Maitre Gims aura donc toujours un train d’avance sur Black M. "Sauf que lui aimerait accéder à un truc à la Jay-Z en devenant un grand entrepreneur après la musique. Moi, ça serait plus du Will Smith. J’aimerais bien faire du cinéma ou jouer dans des séries. En ce moment, je suis d’ailleurs en train d’écrire un long-métrage avec un acteur très connu en France (Omar Sy?), avec une petite touche de comédie." Bref, un film sur la vie de celui qui a à peine 31 ans mais est déjà marié avec un petit garçon de 4 ans. "Depuis 2002, je suis dans la musique. J’ai donc beaucoup de choses à raconter. Déjà notre réussite à nous, la Sexion d’Assaut. Un groupe de Parisiens, que des Renois et un seul Blanc. J’ai grandi dans un quartier très riche, le seul Noir du quartier avec certains regards et un racisme peu commun. Et surtout, je veux raconter comment un mec comme moi a réussi à faire populariser le rap. On dit maitenant que c’est devenu de la variété ou de la pop, c’est une victoire!"

Comme les critiques (ses textes soit-disant homophobes) et les menaces de mort reçues suite à l’annulation de son concert aux commémorations de Verdun qui "m’ont fait avancer", souligne celui qui se décrit comme "français d’origine guinéenne" et à qui on vient de proposer d’être le porte-parole anti-FN. "Avec le recul, je peux comprendre les positions des gens, car je suis un artiste populaire. Certaines choses ne se disent pas et peuvent vexer. Mais je dois sans doute être trop populaire pour dire de telles choses. Quand on brille trop, ça dérange certaines personnes. Mais ces polémiques ont quand même réussi à me salir. Plein de monde ne connaissait pas Black M, elles ont alors mis le doute dans une certaine partie de mon public. J’ai donc décidé de mettre les choses au clair avec le titre Je suis chez moi ( déjà un tube, NdlR ). La musique a été ma plus belle réponse à tout ça."


En savoir plus

Eternel insatisfait (Sony Music) et Black M sera en cocnert le 13 mai 2017 à Forest National.

Infos et réserv.: ticketmaster.be.