Musique Pour le premier de ses 9 concerts parisiens, elle a ébloui son public avec un spectacle exceptionnel.

Grandiose. Difficile de trouver meilleur mot pour qualifier le spectacle que Mylène Farmer a offert pour le premier de ses neuf concerts à la Paris La Défense Arena. À elle seule, l’entrée en scène de la chanteuse mérite tous les superlatifs. Quelques instants avant 21 heures, les lumières de la plus grande salle de France se sont éteintes, laissant apparaître sur des structures en forme de Toblerone descendues du plafond des visages parasités. L’éclairage est stupéfiant, les vidéos intrigantes et l’attente insoutenable. L’ensemble projette le public dans un univers de science-fiction dans lequel se télescopent Rencontre du troisième type, Metropolis et quelques réminiscences du Cinquième élément.

(...)