Libérée de la tutelle de son père après treize ans, Britney Spears a affirmé ne plus vouloir reprendre le micro.

Après avoir avoué qu'elle "croyait en Dieu mais a perdu la foi il y a trois ans", la femme de 40 ans ajoute. "Je souffrais seule, ma famille me faisait du mal sans raison".

Enfin libre, l'interprète de "Oops... I did it again" ne sort tout de même pas indemne de ce combat. "Les gens n'ont aucune idée des choses horribles qui m'ont été faites et que j'ai dû surmonter. Aujourd'hui j'ai peur des gens et de l'industrie musicale". Pour elle, arrêter de faire de la musique est une façon de répondre à ceux qui l'ont blessée. "Ils peuvent aller se faire f....".

Voilà qui est dit...