C'est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes. L’adage sied à merveille à Indochine dont le dernier best of de singles cartonne. Portée par “3SEX”, la version 2020 de “3e sexe” interprétée avec Christine and the Queens, la compilation Singles Collection 1981-2001 trouve largement son public depuis sa sortie le 11 décembre dernier. En à peine un week-end, il s’en est vendu l’équivalent de 30 000 exemplaires, c’est-à-dire autant que le premier volume couvrant les années 2001-2021 sorti fin août. Le groupe s’est fendu d’un “Merci à tous” sur les réseaux sociaux pour saluer ce succès.

Depuis sa commercialisation à la fin des vacances d’été, le premier volume compilant les singles d’Indochine a passé la barre de 45 000 ventes, tout en s’offrant au passage une place de numéro en France comme dans notre Ultratop albums. De bonne augure pour le second volet qui pourrait suivre le même chemin.

Mylène Farmer, McCartney et les autres

Avec le reconfinement et les reports de sorties, le nombre d’albums parus depuis la réouverture des commerces début décembre est affolant. Une suituation qui profite beaucoup aux vieux briscards du showbiz et ce malgré une rude concurrence. La commercialisation suprise du nouveau Taylor Swift notamment. L'Américaine en est à son second disque de l'année et fait preuve d'une créativité toujours aussi affûtée. Ou celle du Fléau de Gims.

À titre d’exemple, citons le succès d’Histoires de…, le nouveau best of, un de plus, de Mylène Farmer. En dix jours, il s’en est vendu plus de 50 000 exemplaires. En France comme en Belgique francophone, le disque occupe la deuxième place des charts derrière l’excellent Centre-ville de Calogero qui domine les classements. Chez nous, suivent Patrick Bruel avec Ce soir… Ensemble – Tour 2019-2020, Francis Cabrel avec À l’aube revenant et AC/DC de retour avec son Power Up.

Il n’y a pas à dire, les “vieux de la vieille” font de la résistance et de fort belle manière. La parution ce vendredi du très attendu McCartney III de l'ex-bassiste des Beatles devrait enfoncer encore un peu plus le clou.