Caballero et JeanJass sont dans tous les bons coups ces derniers temps. Après leur featuring sur aimée, le nouvel album de Julien Doré, les voici qui s’offrent Bigflo et Oli pour le clip de leur titre… “Bigflo et Oli” tiré de leur mixtape High et fines herbes dévoilée en avril dernier. Tout cela donne une vidéo bien déjantée comme les rappeurs belges savent les faire. On peut y voir les deux frères toulousains se réveiller dans la peau de Caballero et JeanJass et vice versa. Chacun se demande “c’est qui ces types dans le miroir ?” en se retrouvant respectivement dans une pièce décorée à l’image de l’autre tandem. Pour les Français, un espace ordonné avec une affiche d’Orelsan et un disque de diamant. Pour les Belges, un salon quelque peu ravagé et des posters de 2Pac et N.W.A.
  

Le texte fait mouche à chaque ligne. “C’est possible, on peut se réveiller en Bigflo et Oli”, s’interrogent Caba et JJ avant d’y voir certains avantages : “Ça me va pas si mal la richesse/Quand j’ai vu mon compte, j’ai halluciné/Je ne change plus de corps, non, c’est décidé”.

De leur côté, les Toulousains se réveillent avec la gueule de bois. Devant le miroir, l’un se dit “merde, j’suis le gros”, l’autre “moi, je suis le maigre, ça ne me change pas trop”. “J’ai la gorge en feu/Fumer, je n’ai pas l’habitude”, enchaînent-ils avant de se demander où sont passées les thunes de leur compte en banque et de se dire "ça va faire bizarre de refaire la tournée des p'tites salles/Mais au fond, c'est pareil/C'est le pote, le rap, le freestyle".

Tout cela est évidemment bourré d’autodérision de part et d’autre et tout ce beau monde s’en est manifestement donné à cœur joie sur le plateau de tournage. L’introduction du clip explique le pourquoi du comment : “Il faut que mes deux petits protégés gagnent en maturité. Et les deux vieux Belges doivent enfin s’assagir. Un changement de corps s’impose”.