Après les comédies musicales et Danse avec les stars, Camille Lou reprend Sheila.

Surprenante Camille Lou. Après s’être fait remarquer dans les comédies musicales 1789, les amants de la Bastille et La légende du roi Arthur, après avoir été finaliste de Danse avec les stars la saison dernière, la voici qui débarque avec un album de reprises. Au menu de Love Me Baby , 14 titres immortalisés par Sheila. Tous les plus grands succès sont de la partie, de Spacer aux Rois mages en passant par Bang Bang et Les gondoles à Venise. Nous avons rencontré Camille Lou près de chez elle, à Lille, pour évoquer ce projet.

Comment vous est venue l’idée de reprendre les chansons de Sheila ?

"C’est très inattendu et je suis la première à être étonnée de ce nouvel album. On me l’a proposé et j’avoue qu’au début j’avais beaucoup de doutes. Je travaillais à mon album personnel et je ne savais pas trop quoi en penser. Mais il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis."

Qu’est-ce qui a fait que vous ayez dit oui ?

"J’ai eu un coup de cœur pour le titre C’est le cœur . J’ai entendu cette chanson dans le train et ça m’a bouleversé. Elle raconte exactement ce que je vis souvent : quand j’ai des coups de blues, des moments difficiles, mon seul remède ce sont les bras de mon homme. J’ai fait des maquettes et quand je les ai écoutées, j’ai trouvé ça si fun que je me suis dit que je serais bête de ne pas m’amuser. Et peu importe ce que pensent les gens qui n’y voient qu’un album de reprises de plus."

C’est audacieux de reprendre Sheila…

"Je n’ai pas peur parce que je ne prétends à rien. C’est une icône et il n’est pas question pour moi de la remplacer ou vouloir faire mieux qu’elle. Je ne prétends qu’à une chose : m’amuser. Et c’est ce que j’ai fait en réalisant ce disque. Une éclate totale. J’ai adoré."

Vous avez parlé de ce projet avec Sheila ?

"Bien sûr. Sans son consentement, je ne l’aurais jamais fait. On s’est parlé et elle a accepté l’idée. Elle était étonnée mais elle a trouvé ça chouette. C’était assez touchant. On s’est même tellement bien entendues qu’on a décidé d’enregistrer un titre en duo pour le disque."

Chanter en duo avec Sheila, vous avez un jour imaginé ça ?

"Pas du tout ! Elle a vendu plus de 85 millions de disques. Elle a 600 tubes à son actif. Elle a même eu deux poupées à son image. C’est une des rares artistes françaises à être entrée dans les charts américains. Je ne suis pas sûre que les Français se rendent compte de tout ça… Spacer , c’était ultra-novateur quand c’est sorti. Les tenues, le fait qu’elle dansait… On ne l’a pas assez dit ! Sheila a inspiré beaucoup de personnes. Elle a même fait un album avec Chic. C’est énorme ! Sheila, c’est un peu l’inavouable de certaines personnes alors que ça ne devrait pas l’être…"

L’inavouable ?

"C’est comme Les rois mages , c’est ma chanson inavouable. Elle me fait kiffer mais je n’ose pas dire que je l’adore. Parmi mes amis, certains connaissaient Sheila, d’autres pas du tout. Ils me disaient qu’ils connaissaient la chanson mais qu’ils ignoraient que c’était elle qui l’interprétait. C’est bien de faire exister les artistes français. C’est notre culture et je trouve ça important."

Deux séries pour la télévision

Camille Lou n’est pas du genre à se reposer après la sortie d’un album. S’il n’y a pas encore de tournée prévue pour promouvoir Love Me Baby, c’est devant la caméra que la jeune femme s’amuse en ce moment. "Je fais beaucoup de tournages pour des séries. Je joue dans une série qui passera sur TF1 en début d’année prochaine. Ça s’appelle Les bracelets rouges . Je suis aussi en train de tourner Maman à tort , une série pour France 2 qui est en partie réalisée à Lille. C’est tiré du livre de Michel Bussi."

Camille Lou travaille aussi sur son prochain album personnel composé d’inédits. Il faudra cependant se montrer patient parce qu’il ne sortira pas tout de suite. "Dire quand il sortira est impossible. Je ne veux pas me presser. Je veux écrire et composer cet album moi-même, c’est très important. Ça prendra du temps… Ça prendra le temps qu’il faudra", explique-t-elle.