Musique Jean-Michel Maire, chroniqueur de Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste, a vertement critiqué Angèle, la chanteuse belge.

On sait que les goûts et les couleurs sont propres à chacun. Mais les chroniqueurs de Touche pas à mon poste (TPMP) adorent donner leur avis, en dépit de la méchanceté qui peut parfois s'en dégager. La nouvelle victime de la bande à Cyril Hanouna n'est autre qu'Angèle, la chanteuse belge à succès. À 23 ans, la chanteuse originaire de Linkebeek envisage déjà de faire une "pause", après 2 ans de scène et de succès dans le monde francophone. "Après les prochaines dates de concert, je compte m’éclipser un petit temps", a-t-elle confié à Ciné Télé Revue. Dans une interview à La Libre elle déclarait déjà: "Le revers du succès, c’est que tu y laisses une part de liberté."

Celle qui confie s'être "beaucoup mis la pression" en peu de temps, n'aura certes pas connu le réconfort auprès de Jean-Michel Maire: " Si on est épuisé à vingt ans… La pression c’est elle qui se l’est mise toute seule !" En outre de cette "fine" analyse psychologique, proposée dans l'émission du 5 novembre, le chroniqueur a poursuivi, en dézinguant la chanson très engagée en faveur des droits des femmes, "Balance ton quoi": "Une chanson indigne  ! Les hommes, on n’a pas besoin de faire des stages pour savoir ce que c’est que le respect des femmes. Je déteste cette chanson !"

Le revers du succès, c'est également de susciter la critique.