"Je ferai toutes mes chansons, avec tous mes personnages, mais je ne peux pas prendre de risque"

PARIS Ce dimanche, à Forest National, Chantal Goya donnera ses premiers spectacles depuis cet accident stupide qui, le 26 mars dernier, lui valut une double fracture du poignet et l'avait obligée à renoncer à ses rendez-vous d'avril avec le public belge. La voici de retour. Elle sera aussi mercredi au Country Hall, à Liège. Mais elle a un peu précipité les choses : "C'est vrai ! Je sors à peine de mes plâtres. Je viens de commencer le travail avec un kiné et j'en ai pour deux mois de rééducation. La douleur est toujours là. Et forte ! Il aurait été plus prudent de retarder encore ces spectacles, mais tout s'est passé très vite. J'ai eu mon accident. Nous avons reporté les dates annoncées. Les salles de Forest et de Liège étaient libres en juin. Nous avons bloqué les dates. Dès l'instant où l'annonce était faite, il n'était plus question de reporter encore. Mais mon médecin m'a suppliée d'être prudente. Il m'a prévenue : "Je ne pourrai pas vous opérer à nouveau." Alors, je viens avec, bien sûr, l'intention de faire un beau spectacle."

Chantal va reprendre toutes les chansons du Mystérieux Voyage de Marie-Rose . "Je porterai toutes mes robes, je serai accompagnée, comme à Paris, de dix-sept danseurs et de douze enfants, ainsi que du mille-pattes, du loup, du chat botté et de tous mes personnages. Mais pour ce qui concerne la machinerie, nous avons dû un peu adapter le spectacle. À Paris, nous avions remplacé les décors d'antan par des projections. En Belgique, nous viendrons avec nos anciens décors. Ce qui n'a pas que des inconvénients. Par exemple, à Paris, les lumières étaient moins belles car lorsqu'elles étaient trop présentes, cela faisait des blancs dans les décors. Ici, le décor sera bien en place. Mais il m'est impossible de monter dans le chêne ou dans la cloche. Je ne peux pas prendre le risque de tomber à nouveau. Il faudra que je l'explique au public et que je lui demande de me comprendre."

Que s'est-il passé le 26 mars ?

"La chute la plus stupide qui soit ! Je suis sortie de chez moi. J'allais traverser la rue et je me suis étalée de tout mon long. Je m'étais déjà fait une fracture de ce même poignet, voici huit ans et, à l'époque, j'avais donné dix représentations au Bataclan malgré ce handicap. Mais cette fois, ce n'était pas possible : il s'agissait d'une double fracture. On a dû m'opérer, puis plâtrer le bras, puis enlever les broches... C'était la première fois dans ma vie que j'annulais des représentations."

On a parlé de Stéphane Bern à propos de votre accident...

"Avant de tomber, je l'ai aperçu de loin. J'ai voulu lui faire signe. Mais il ne m'a pas vue. Il n'aurait d'ailleurs pas pu me voir : j'étais à plat ventre."

Vous avez beaucoup de spectacles à votre agenda ?

"Rien que les spectacles belges. Après, je me repose jusqu'en novembre et, là, je reprends la route avec, probablement, un autre spectacle qui célébrera mes trente ans de carrière puisque j'ai commencé à chanter pour les enfants en 1978."

Le Mystérieux Voyage de Marie-Rose,par Chantal Goya, ce dimanche à 12 het à 16 h à Forest National (070/25 20 20) et mercredi à 16 h au Country Hallde Liège (04/223 18 18).



© La Dernière Heure 2008