Pour son concert, elle n'a pas fait dans la dentelle

ANVERS Dimanche soir au Sportpaleis d'Anvers, l'ambiance était chaude et pas seulement dans la salle... Dès son entrée sur scène, avec plus d'une heure de retard, la petite Christina Aguilera a montré qu'elle n'avait pas peur de la provocation. Sexy en diable, elle a offert un show mémorable pendant près d'une heure et demie. C'est blond platine et toute de blanc vêtue qu'elle a débarqué sur scène avec Ain't no other man . Derrière sa petite taille, la puissance de sa voix en a laissé quelques-uns pantois d'admiration. Dans une ambiance très jazzy, le dynamique petit bout de femme a offert à ses fans, en plus d'un concert, un défilé de mode ! Ce n'est pas moins de douze fois que la chanteuse a changé de tenue... Du pantalon en dentelles noires en passant par un bustier ultra-moulant, Christina est fière de son corps et elle aime l'exhiber à la moindre occasion. Vulgaire au possible, elle semble avoir trouvé l'inspiration en regardant le dernier show de Madonna. Les similitudes entre les deux spectacles ne peuvent échapper à personne. Que ce soit sa prestation sur un cheval de manège, son arrivée triomphale sur un cercle, plutôt qu'une croix, ses attitudes très sexuelles et sensuelles montrent qu'elle a trouvé en la Madone un véritable maître à penser. Grâce à la mise en scène exceptionnelle, le public présent n'assistait pas à un concert mais à un véritable spectacle.

Que ce soit dans une ambiance cabaret des années 50 ou dans un décor de cirque, aucun détail n'était laissé au hasard. Pour Lady Marmelade , c'est sur un divan doré et en maillot à paillettes qu'elle a débarqué de sous la scène. Quelques minutes avant, elle dansait sur son cheval en tournant autour d'une barre pour son très remuant Still Dirty . Tout comme l'avait déjà fait Janet Jackson, décidément elle a peu d'imagination, Christina a invité sur scène un jeune homme du public. Elle l'a alors attaché sur la cible et tout en se trémoussant avec un fouet, elle a continué à chanter sa chanson ! Certaines âmes sensibles ont pu être choquées par certaines images (de violences conjugales) diffusées sur l'écran derrière elle. Lors de la chanson dédiée à sa maman Oh Mother , elles passaient en boucle. Comme l'homme montré sur ses images, Christina n'y va pas de mains mortes lorsqu'il s'agit de dénoncer ce fléau. Le plus surprenant encore, c'est qu'à peine la chanson terminée, un décor de cirque, avec cracheurs de feu et danseuses reprenaient place sur scène comme si de rien n'était... Enfin, il faut mentionner les petits films en noir en blanc diffusés durant plusieurs chansons dont Christina était la vedette. À moitié nue, elle se caressait et les spectateurs ont même eu l'occasion de l'admirer en train de se nettoyer en bas résilles dans une petite bassine en cuivre. Ce mini-film érotique restera sans conteste le souvenir le plus marquant de cette soirée.



© La Dernière Heure 2006