Le magazine culte, racheté par Claude François en 1972, est de retour en kiosques. Pour un numéro spécial, avec Matt Pokora version Cloclo.

En pleine promotion de son album My Way, Matt Pokora a créé la surprise en redonnant vie - temporairement, puisqu’il s’agit d’un hors-série inédit -, le 2 septembre dernier, à Podium, le magazine dédié aux vedettes de la musique des années 70 et 80, racheté par Claude François en 1972, deux ans après sa création. On y trouvait chaque mois des pages entières dédiées aux potins de stars, mais aussi des questions-réponses, notamment sur le thème de la sexualité (assez novateur donc pour l’époque), dédiés à la jeunesse et, surtout, des posters détachables, rapidement affichés dans toutes les chambres d’ados.

L’histoire veut que Cloclo ne se voyait pas forcément patron de presse. C’est la coïncidence, et une sacrée dose d’intelligence - les créateurs de Podium, Michel Lafon et Alain Bernardini, l’avaient à la base contacté pour qu’il en fasse la Une - qui l’a conduit sur cette voie. Claude François voit en Podium un bel investissement financier, qui lui rapportera gros, mais aussi un joli pied de nez à ses concurrents de l’époque dans les hits-parades. Car à la même époque, c’est une autre publication, à destination de la jeunesse, qui avait pignon sur rue : Salut les copains ! Depuis 1962, le magazine dédié aux vedettes de l’époque (jusqu’en 2006, année de sa dernière parution) faisait la part belle aux stars anglo-saxonnes (Elvis, les Rolling Stones,…) mais aussi françaises, comme, de façon récurrente, Sylvie Vartan, Jacques Dutronc et, bien sûr, Johnny Hallyday… mais trop rarement Claude François.

Il a donc trouvé là le moyen de s’assurer de nombreuses couvertures, tout en songeant à ses vieux jours… "Il y a quelques années, je me suis dit que je ne pourrai pas chanter pour très longtemps encore, pour x raisons, je vieillirai, etc. Il fallait penser à mon avenir de façon plus sûre. Je vais faire des affaires. Mais je n’ai jamais pensé à faire un journal par contre", expliquait Cloclo en 1972 au micro de Philippe Bouvard.

Très vite, Podium connaît le succès et devient numéro un des ventes : "Je ne me rappelle pas vraiment des couvertures qui ont marqué le magazine. Ce qui me marquait le plus, c’était les différents gadgets que l’on pouvait y trouver et une certaine liberté de ton et de style", explique Claude François Junior qui considère ce hors-série consacré à Matt Pokora comme un petit "clin d’œil". "Cela s’inscrit dans la promotion de son nouvel album de reprises. Mais, comme la revue ne m’appartient pas - elle a été revendue à Lagardère -, je ne me suis jamais posé la question de savoir si elle allait reprendre ses activités et paraître à nouveau."

Podium n’a plus été publié depuis 1993 et avait refait surface de façon exceptionnelle, en 2008, avec un hors-série consacré aux 30 ans de la disparition de Cloclo. "Je pense qu’il n’y a pas vraiment d’équivalent à Podium aujourd’hui. Le public a également évolué et est confronté à une offre beaucoup plus variée qu’autrefois, surtout sur les réseaux sociaux", explique le fils de la star des années 70. Et de fait, on ne pourrait le nier, sa réalisation n’a pas été faite à moitié. Belles illustrations et interviews de Matt Pokora, Claude François Junior et Jean-Paul Gaultier - qui a revisité les années 70 en confectionnant des tenues de scène pour Matt Pokora -, difficile de faire mieux niveau promo !

© D.R.
 
© D.R.