Le 22 novembre 2019, Coldplay sortait de son chapeau un double album, Everyday Life. Une surprise précédée un mois plus tôt par un single avec une collaboration dont seuls Chris Martin et les siens ont le secret : Stromae sur "Arabesque".

Cela fait des années que le groupe britannique manie avec dextérité l’art du teasing et de la collaboration inattendue. Rebelote pour ce nouvel album. Lancé depuis l’espace par l’astronaute Thomas Pesquet, une première dans le monde de la musique, l’imparable single "Higher Power" a sonné la charge. Suivi depuis par "My Universe", en collaboration avec le phénomène de la K-pop, BTS.

Deux tubes redoutables. Rien d’étonnant à cela lorsque l’on sait qu’aux manettes de ce 9e album studio il y a un certain Max Martin. Le génial producteur suédois était déjà aux commandes pour "… Baby One More Time" de Britney Spears, "I Kissed a Girl" de Katy Perry ou encore "Blinding Lights" de The Weeknd.

Sur les 12 nouveaux titres, Coldplay se montre plus feel good qu’il y a trois ans. Les singles le prouvent, tout comme les discoïdes "Infinity Sign", "Humankind" et le remuant "People of the Pride" et ses riffs distordus.

Les ballades ne sont cependant pas absentes. "Let Somebody Go" en duo avec Selena Gomez, autre featuring de choix, a tout d’un prochain single. Tandis que "Human Heart" joue la carte de la douceur absolue, a cappella, avec Jacob Collier, poulain de Quincy Jones, et le duo R&B américain We Are King. Un disque 100 % Coldplay qui va à nouveau les propulser dans les étoiles.

La sortie de Music of the Spheres s’accompagne d’une tournée des stades. On se rappelle qu’en 2019 le groupe avait décidé de ne plus en faire tant qu’il n’aurait pas résolu la question de l’empreinte écologique d’une telle entreprise. Le groupe posera ses valises sur le plateau du Heysel les 5 et 6 août prochains, au stade Roi Baudouin. Mise en vente des places ce 22 octobre à 10 heures, exclusivement sur le site www.ticketmaster.be. Les prix vont de 52,40 à 138,80 euros.