Baptiser son groupe Colver (sans "t" !), c’est immanquablement s’exposer à quelques farces bien prévisibles, du fameux "coin coin" surgissant dès que le mot et prononcé aux comparaisons avec le colvert, célèbre représentant des palmipèdes dans nos contrées. Ne le niez pas, vous l’avez pensé. Et vous avez bien fait. Car Colver est bien une référence au canard, hommage à un ami à qui ils avaient demandé en quel animal il souhaitait être réincarné. Il avait répondu "en canard parce que c’est le seul animal qui peut à la fois marcher, nager et voler." D’ailleurs, le Ep de Colver à venir le 24 septembre prochain s’intitule Walk, Swim, Fly, soit marcher, nager, voler… Et il est illustré par un… colvert.

Trêve d’allusions aux occupants de nos étangs et des berges de nos rivières, parlons musique. Colver s’inscrit dans la scène pop-rock indie. Leur biographie mentionne des références : Girls in Hawaii, Balthazar ou encore Absynthe Minded. Des gages de qualité. Confirmation à l’écoute. Le son des Bruxellois est cependant plus propre, plus produit. Plus mainstream diront certains sans que ce soit un reproche. Au contraire. Ils le disent eux-mêmes, aux sonorités lo-fi très en vogue, ils préfèrent une musique plus sophistiquée, tantôt avec des synthés que l’on croit sortis de bandes originales de films ou des beats puisés dans le hip-hop et l’électro.


Un générique sur VTM

"West Coast", titre à découvrir sur DH Radio à partir de ce lundi 20 septembre, rassemble ces éléments avec un rendu final très pop-rock. On se laisse vite emporter par les harmonies vocales et autres riff de clavier qui ne manquent pas sur cette chanson qui vous emmène ailleurs. En Californie, sur la fameuse West Coast américaine ? Que nenni. La côte ouest des Bruxellois, celle qui les fait triper, c’est la côte Atlantique, la West Coast européenne. Mais attention, pas n’importe laquelle. Pas celle de la Normandie ou de la Bretagne. Celle qui borde le Portugal, là où Thomas (chant, guitare), Hugo (batterie, chœurs), Sacha (guitare, chœurs) et Danilo (basse, chœurs) rêvent de s’offrir une nouvelle vie, sous le soleil, évidemment.

En attendant, depuis l’an dernier, ils alignent les singles et bientôt ce premier EP. Mieux, ils se sont offert un tremplin en Flandre. Une de leurs musiques a été choisie pour être un habillage sur la chaîne de télévision flamande VTM, le générique de l’émission Ik Vertrek. Près de 400 000 téléspectateurs, jolie visibilité.

Pour l’interview complète de Colver, rendez-vous sur DH Radio le vendredi 24 septembre à 14 h 30 et le dimanche qui suit à 9 h 30.