Le festival électronique "Tomorrowland" ouvre ses portes ce vendredi pour la première fois au Brésil, où les 180.000 tickets mis en vente en septembre s'étaient écoulés en à peine trois heures. 

Après une première édition internationale à Chattahoochee Hills (Atlanta, USA), le festival belge aux décors féériques - qui célébrait ses 10 ans l'an dernier - poursuit son expansion avec l'ouverture ce vendredi de son édition brésilienne dans la ville d'Itu, dans l'Etat de Sao Paulo. Il se clôturera dimanche après avoir tenu les fans de musiques électroniques en haleine pendant trois jours.

L'affiche brésilienne fait honneur à la tradition du festival, né à Boom (Anvers) en 2005, puisqu'elle fait la part belle aux plus grands DJs du monde comme Hardwell, Showtek, Armin van Buuren, Skrillex, Fatboy Slim, Steve Aoki et bien d'autres, sans oublier les artistes locaux. Le roi de la "Drum and Bass" DJ Marky y distillera notamment sa musique aux accents brésiliens sur l'une des six scènes du festival.