Le belge Dj Daddy K, qui fête ses 30 ans de scène le 16 mars prochain au Palais 12 de Bruxelles, nous raconte quelques anecdotes croustillantes sur les stars qu’il a rencontrées tout au long de sa carrière.


« Mon nom de scène remonte à l’époque des années 80, confie Daddy K, alias Alain Deproost de son vrai nom. On se cherchait un nom dans le Hip Hop. Et comme j’étais un peu le seul Dj qui s’occupait des rappeurs, on m’appelait le Papa. D’où le Daddy (sourire)! »
Et celui qui mixe aujourd’hui à Tomorrowland fêtera ses 30 ans de scène avec une flopée de stars -dont les inévitables Benny B et Perfect- au Palais 12 ce 16 mars 2019. « J’ai eu la chance de rencontrer énormément de stars (de Bruno Mars à Lady Gaga en passant par Usher, Ariana Grande, Snoop Dog, Will IAM, etc.), de sympathiser avec certaines et même de travailler avec d’autres, raconte le molenbeekois de 51 ans. Je ne dirai pas qui mais pas mal d’artistes actuels et à l’ancienne seront présents le 16 mars. Avec plein de morceaux aux versions inédites dont celle de Mais vous êtes fou? avec Rapper’s Delight. Je trouvais sympa de mélanger le premier hit de rap américain avec le premier hit de rap français! »

« Mais vous êtes fous? » validé par Booba

« On était les premiers à être médiatisés dans le rap français et à le populariser, explique Daddy K. Les premiers à faire des télés, l’Olympia et obtenir le premier disque d’or du rap français. On était donc aussi les premiers à se faire critiquer. Mais c’est normal, cela fait partie du Game! Aujourd’hui, par exemple, je suis pote avec JoeyStarr alors qu’à l’époque NTM était nos ennemis jurés! Et de l’autre côté, on a des Soprano, Kery James ou Orelsan qui ont été inspirés par nos premiers albums et textes. Sopra m’a raconté qu’il écrivait nos textes, sa mère déchirait les feuilles puis il allait les réécrire. La Fouine, on est son premier disque qu’il a volé en magasin. Et il s’est fait attraper en plus (sourire)! Même Booba me disait lors de son dernier concert à Forest national: on peut tous rigoler ici mais on a tous dansé sur Mais vous êtes fous! On peut tous faire les malins mais respect! »

Un acte manqué avec Will Smith

Parmi ses plus grandes rencontres de stars américaines (pour lesquelles il a fait leur première partie), celui qui officie depuis près de 20 ans sur Radio Contact (dans Contact RNB) a aussi connu plein d’actes manqués professionnels comme avec Naughty by nature. Le plus marquant? « Comme on était numéro un en France, il y avait un arrangement avec la maison de disque de Will Smith. Et Will Smith avait kiffé ce qu’on faisait. Il voulait faire un truc avec nous mais, au final, ça ne s’est pas fait. Je ne me rappelle plus ce que c’était exactement mais c’était après Le Prince de Bel Air. »

« 50 Cent regardait tout le temps les fesses de ma femme! »

Entre son tout premier concert avec Claude François (si, si!), ses rencontres avec Rihanna ou un 50 Cent qui « regardait tout le temps les fesses de ma femme (sourire)», Daddy a aussi fait la rencontre de Beyoncé (anecdotes à découvrir en vidéo et photos sur dh.be) et avoue -toujours avec le sourire- qu’il a failli se « l’emballer »!

« On dirait que je n’existe pas en Belgique »

Daddy K déplore toutefois le fait d’être peu reconnu dans son propre pays alors qu’il est un des rares artistes belges à avoir été 36 semaines d’affilées numéro 1 de l’ultratop et plus de 30 fois disque d’or chez Universal. « Je suis plus récompensé aux USA (Les Hip Hop Honors notamment, ndlr.) que dans mon propre pays, conclut-il. Je ne suis même pas nominé ici! Alors que j’ai toujours tout fait pour que la Belgique soit mise en avant. On dirait que je n’existe pas en Belgique, et ça me fait de la peine... Ce n’est pas le fait d’avoir un Award qui m’importe mais c’est comme si je n’existais pas dans le paysage musical belge ou que les gens s’en foutent. » Nul n’est prophète en son pays, c’est bien connu! -Pierre-Yves Paque


---> Plus d’infos sur l’interview confession de Daddy K: à lire ce samedi dans votre quotidien La Dernière Heure.