Entre la star Björk, l'attendu Benjamin Biolay et des sets plus pointus, le festival joue sur tous les tableaux. Avec bon gout

BRUXELLES Ce festival bruxellois est une véritable curiosité qui pratique allègrement le grand écart artistique. Il mérite amplement le détour pour le charme de ses salles et sa programmation touffue.
Voilà comment le mensuel français Rock & Folk présente dans sa dernière édition notre Festival des Nuits Botanique. Tant pour son accueil, ses choix artistiques, sa soif de découvertes, son professionnalisme et son dynamisme, l'équipe du Bota mérite mille fois ces lauriers dressés.
Cette année, les Nuits Botanique feteront leur quinzième édition avec, du 18 au 30 septembre, un véritable feu d'artifice qui illuminera les salles du Botanique mais aussi le Cirque Royal. Nous l'avons déjà annoncé, la star incontestable de cette édition sera l'Islandaise Björk qui se produira le 26 septembre au Cirque Royal avec sa chorale de quinze chanteuses inuites, son orchestre de 54 musiciens, le duo avant-gardiste new-yorkais Matmos et la harpiste américaine Zeena Perkins. Malgré leur prix élevé (de 1.200 FB à 3.900 FB), les tickets mis en vente ce mercredi pour ce concert exceptionnel ont déjà quasi tous trouvé acquéreurs.
Les Nuits Botanique ne sont pas un festival comme les autres dans la mesure où ses organisateurs ne se contentent pas de prendre leur téléphone et de booker un maximum d'artistes actuellement en tournée promotionnelle. Ils proposent aussi des créations, voir des soirées uniques. Le 29 septembre au Cirque Royal, Alain Chamfort se produira ainsi avec le génial Bertrand Burgalat (artiste, producteur et fondateur du label branché Tricatel) pour une soirée en forme de best of.
Autre création, la soirée du 25, toujours au Cirque Royal, où Louis Chédid (le papa de M pour les plus jeunes) sera accompagné de l'Ensemble Musique Nouvelles. Quant au torturé singer/songwriter américain Bonnie Prince Billy, ce n'est pas moins de trois récitals différents qu'il proposera dans l'intimité du Musée (au Botanique) du 26 au 28 septembre.
Habituée des lieux, la grande Brigitte Fontaine revient avec un magnifique album sous les bras. Il s'intitule Kékéland (parce que Nous sommes tous un peu kéké, dit-elle) et bénéficie de la collaboration de Noir Désir, de M, des Américains de Sonic Youth, du jazzman Archie Shepp et de son fidèle Areski. Nous vous proposerons dans nos prochaines éditions une rencontre avec cette fofolle toujours en avance sur son temps. Elle chantera le 20 septembre sous le chapiteau du Botanique avec la délicieuse Françoiz Breut et Arold, la récente lauréate du Concours Circuit de la Communauté française.
Le lendemain, soit le vendredi 21 septembre, nous vous conseillons la soirée à la Rotonde durant laquelle on pourra voir Benjamin Biolay, auteur de l'excellent Rose Kennedy, et Marc Morgan (un nouvel album à paraitre à la rentrée).
Parmi les autres artistes attendus avec impatience, nous pointerons le groupe pop anglais The Beta Band (18 à l'Orangerie), Echo and the Bunnymen avec Appliance et les Belges de Mud Flow (nouveau CD à la rentrée) le 19 septembre au chapiteau, Ghinzu et DAAU (le 20 à l'Orangerie), Badmarsh & Shri (21 au chapiteau), le poète dub Linton Kwesi Johnson (22 au chapiteau), Sandy Dillon (22 au Musée), Zita Swoon et Millionaire (23 au chapiteau), le Bob Dylan looser Elliot Murphy (23 à la Rotonde), Nitin Shawney (27 au Cirque Royal), Yann Tiersen (le 28 au Cirque Royal) et, bien sur, Gérald De Palmas (30 au Cirque Royal), sans oublier une lounge party organisée par Radio 21 en cloture.

Infos et réservations au 02/218.37.32. ou http://www.botanique.be