Pour la première fois depuis sa disparition le 5 décembre 2017, les hommages rendus à Johnny Hallyday ne l’ont pas été sur fond de guerre des clans liée à son testament. Un accord ayant été trouvé entre Laetitia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday a permis, si pas de fumer le calumet de la paix, au moins de mettre fin aux querelles étalées sur la place publique, notamment via les réseaux sociaux.

Pour commémorer cet anniversaire que l’on sait encore très douloureux pour les proches du Taulier, son fils David, qui vient de sortir son nouvel album, a joué la carte de la tendresse et de la complicité avec une photo qui se passe de commentaire. Tout juste a-t-il ajouté ces quelques mots : “La vie peut être tendre aussi ! On est forts mais on a tous besoin d’un moment de tendresse !”


Le sourire était aussi de sortie du côté de Sylvie Vartan qui a posté une photo rayonnante de son premier mari en précisant qu’il était toujours dans son cœur. 


Laura Smet a commenté la publication par ces mots : “Je t’aime fort”, s’abstenant de poster un quelconque autre hommage. Il faut dire que par ailleurs, elle n’est pas avare en la matière. Le 3 décembre, lors de l’annonce de la mort de Valéry Giscard d’Estaing, elle avait fait paraître une photo de Johnny entouré de militants de celui qui venait d’être élu à la présidence de la France.


De son côté, Laetitia Hallyday a choisi Instagram pour partager depuis Saint-Barth une courte vidéo sur laquelle ils s’échangent un regard complice en écoutant le titre “De l’amour”. “Trois ans déjà qui me paraissent un siècle, une éternité, a-t-elle écrit en commentaire. Il nous manque plus que tout et aujourd’hui n’est pas une journée ordinaire. Mais elles sont rares les journées sans lui… Rares car en vérité, nous vivons ensemble chaque moment. Il nous manque plus que les mots parce qu’ils ne seront jamais assez forts pour exprimer cette douleur encore forte de son absence. Ce soir il faut que nous regardions le ciel il y aura une étoile qui brillera plus que les autres… Il n’est pas loin, il veille il nous protège…”


Autre hommage remarqué, celui de Laurent Voulzy. Invité au micro de RTL en France à l’occasion de la sortie de son nouveau best of, Florilège, il a dit toute l’admiration et l’affection qu’il avait pour le rocker. “J’aimais beaucoup Johnny Hallyday. Je ne le connaissais pas bien mais à chaque fois que je l’ai croisé, je l’ai trouvé très touchant, a-t-il confié à Éric Dussart. J’ai toujours une tendresse pour Johnny. Je trouve qu’il avait une tristesse au fond de lui. Il y avait quelque chose de profond et de magique chez lui, un charisme incroyable. Il avait un truc particulier, un magnétisme. Quand il arrivait, tout le monde le regardait.”