L'exercice est devenu un classique. À chaque anniversaire, qu’il s’agisse de celui d’une star de la musique ou d’un album mythique, sortent des disques en hommage à. Jean-Jacques Goldman n’échappe pas à la chose. Comment pourrait-il en être autrement, lui qui reste un des artistes les plus en vue malgré une retraite médiatique, scénique et discographique qui avoisine les 20 ans.


Ce week-end, Le Parisien a dévoilé l’existence d’un gros projet concernant le chanteur : la sortie de deux albums de reprises, respectivement lors du premier trimestre 2022 et à la rentrée de septembre. Ils n’auront rien à voir avec ce que proposait Génération Goldman en 2012, avec M. Pokora, Amel Bent, Shy’m, etc. Dans ce cas-ci, il s’agira principalement d’interprètes peu connus. Le premier disque sera enregistré avec un chœur gospel, le second proposera des sonorités celtiques.

Sacrilège diront les puristes. peut-être pas lorsqu’on apprend que ce projet a non seulement été validé par Jean-Jacques Goldman en personne mais qu’il est aussi mené par son équipe. À commencer par Erick Benzi, fidèle compagnon qui a réalisé tous les albums de Goldman depuis les années 90, et travaillé avec Céline Dion et Johnny Hallyday.

Les musiciens de scène du chanteur sont eux aussi associés au projet. Car ces deux albums de reprises, premiers briques d’une collection appelée Héritage, vont faire l’objet d’une tournée qui débutera à l’Olympia en 2022 avant de prendre la route l’année suivante. Le complice de toujours Michael Jones sera évidemment dans ce qui s’annonce plus qu’un concert. Dans les pages du Parisien, Erick Benzi, cheville ouvrière de l’opération annonce un show pluridisciplinaire, “une sorte de Cirque du soleil”. De quoi mettre l’eau à la bouche des fans dépités après l’annonce faite par Jean-Jacques Goldman qu’il ne remontera plus sur scène.