Le Figaro a dressé une liste des morceaux de musique idéaux pour une partie de jambes en l’air.

Partant de l’adage qui veut que la musique adoucit les mœurs "et inspire le romantisme et l’érotisme", le Figaro a listé les thèmes qui ont "donné des idées aux amoureux de 7 à 77 ans".

En effet, depuis le milieu des années 60 - libération des mœurs oblige - les chanteurs s’en sont donné à corps joie pour imaginer les sons qui feraient grimper madame ou monsieur aux rideaux. À commencer par Jim Morrison, le leader des Doors, et l’ambiguïté de son Light My Fire. Symbole de la sexualité débridée, ce titre aura fait… des bébés.

De l’explicite Voulez-vous coucher avec moi ce soir (Patti Labelle en 1975, où Mai 68 et le féminisme sont passés par là) à la partition sexplicite de Beyoncé (l’incarnation de la sexitude des temps modernes), en passant par l’inévitable Serge Gainsbourg (Sea, Sex and Sun), le Sexual Healing de Marving Gaye ou les maîtres du double sens que sont Joe Cocker (le You Can Leave You Hat On sur lequel Kim Basinger a effectué un strip-tease, resté dans les annales, dans 9 semaines et demie) et Queen (Don’t Stop Me Now) qui sont de véritables sex machine musicales.

Mais… le Boléro de Ravel (qui émoustillait Bo Derek dans 10), Adele (Someone Like You) et Donna Summer (Love To Love You Baby) n’ont pas dit leur dernier mot. Il faut dire que cette dernière avait un nom hot prédestiné…