Musique Le festival de musique électronique doit faire face au même problème que les autres événements musicaux de l’été.

Le corps d’un festivalier d’origine indienne, âgé de 27 ans, décédé des suites d’un malaise devant la grande scène de Tomorrowland vendredi soir a pu être rendu à sa famille ce lundi. Le drame pourrait être lié à la drogue selon une autopsie pratiquée sur le festivalier, a indiqué le parquet d’Anvers. Il faudra encore attendre plusieurs semaines avant que les analyses toxicologiques ne livrent leurs résultats complets. Néanmoins, ce drame soulève à nouveau le problème de la consommation de drogue au sein des festivals de musique et donc Tomorrowland.

L’arrivage de drogue sur le site de Boom est un exemple confirmé par une source au sein de la police : "Ce n’est pas un secret quand on dit que pas mal de stupéfiants tournent."

(...)