Musique Celui qui représentera la France cette année à l'Eurovision a reçu plus de 1.500 messages insultants en quelques jours seulement.

Grand gagnant de l'émission Destination Eurovision diffusée ce samedi, Bilal Hassani se produira à Tel Aviv ce 18 mai au nom de la France. Sa chanson "Roi" a été reçue avec beaucoup d'enthousiasme de la part du public français. Malheureusement, la prestation du jeune homme a également engendré une vague de haine à son encontre sur les réseaux sociaux, s'attardant surtout sur son orientation sexuelle et ses origines.

En quelques jours seulement, le jeune chanteur aurait reçu quelque 1.500 messages haineux selon l'association Urgence Homophobie qui compte bien porter plainte. Les 43 avocats travaillant pour le collectif seront mis à disposition de l'artiste. "On va leur donner tous les liens des tweets, des posts et des publications injurieuses", a expliqué Guillaume Mélanie, président d'Urgence Homophobie, à BFM TV.

Mais si le collectif prend cette affaire très à coeur, cela ne tient pas tant dans la célébrité du jeune homme que dans l'exemple qu'il peut être pour bien d'autres. "On le fait parce que c'est terriblement injuste ce qui lui arrive, que c'est un exemple pour beaucoup de jeunes aujourd'hui, un exemple de liberté, de libération", a ajouté Guillaume Mélanie à BFM TV.  

Une affaire qui peut aller loin pour les personnes s'étant livrées à ces messages insultants puisque ces dernières encourent des peines allant jusqu'à six mois de prison ou encore 22.500 euros d'amende.