Le coronavirus n’a manifestement pas ralenti la créativité artistique de Paul McCartney. Un livre pour enfants, un nouvel album et maintenant une fausse autobiographie : à 78 ans, il a toujours la pêche. Et des idées.

Plutôt que de se raconter classiquement, il a choisi de publier les textes de 154 chansons de son répertoire dans The Lyrics : 1956 to the Present, soit deux volumes de 960 pages agrémentés de brouillons, d’archives, de photos, de lettres et de textes explicatifs.

“On m’a demandé un nombre incalculable de fois d’écrire une autobiographie, mais le moment était toujours mal choisi. Une chose que j’ai toujours réussi à faire, que ce soit chez moi ou en tournée, c’est écrire de nouveaux morceaux. Je sais que certaines personnes, quand elles atteignent un certain âge, aiment tenir un journal pour se souvenir de ce qu’il s’est passé chaque jour, mais je n’en ai pas. Ce que j’ai, ce sont mes chansons, des centaines, qui ont la même fonction. Elles retracent ma vie entière.”

Les fans devront attendre le 2 novembre pour se ruer sur l’ouvrage… en version anglaise.