Trois mois après Nipsey Hussle, le rappeur Slim 400 a lui aussi été victime d’une fusillade en pleine rue à Los Angeles. 

Il a reçu huit balles dans le corps vendredi, mais ses jours ne seraient plus en danger. Décidément, c’est dangereux de faire du rap dans la Cité des Anges.