Il s'agit de la dernière représentation pour Alex Callier, Geike Arnaert et Raymond Geerts avant leur départ pour Rotterdam et le concours Eurovision de la chanson, samedi. C'est là-bas qu'ils défendront la Belgique avec leur chanson "The Wrong place" lors de la demi-finale du 18 mai. Le groupe a donné, au cours de ce mini-concert qui sera diffusé lundi soir sur les pages Facebook et Instagram de @ontdeksintniklaas, un aperçu de son prochain album "Hidden stories" qui doit sortir vendredi 7 mai. Trois nouvelles chansons intitulées "The wrong place", "One big lie" et "Circus" seront donc à découvrir, accompagnées de "Vinegar & Salt", l'un des classiques d'Hooverphonic.

Alex Callier explique ce que l'on peut attendre du nouvel album. "Cela ne vous surprendra pas: une partie des chansons de l'album ont été écrites pour le concours Eurovision de la chanson. Le titre provisoire était "Three minutes of fame" parce qu'une chanson de l'Eurovision ne peut pas être plus longue que ça. Mais ce n'était pas un problème pour nous, nous avons toujours fait des chansons courtes. Je suis un fan inconditionnel des années 60 et qui dit années 60, dit chansons courtes."

L'histoire d'Hooverphonic est depuis longtemps liée à la ville de Saint-Nicolas et pour cause: Alex Callier et Simon Geerts sont des citoyens Saint-Niclusiens. Le groupe est une fierté locale. Il existe d'ailleurs une campagne "#9100forHooverphonic", plusieurs commerçants commercialisant des produits Hooverphonic. Il existe également une bière Hooverphonic ainsi que le Den Thé van Calljé et le Den Meug van Mon qui sont un thé et un café spécialement dédiés aux musiciens du groupe. Il est même possible d'acheter au glacier le parfum de glace favori d'Alex Callier (amarena et chocolat). La musique d'Hooverphonic peut également être régulièrement entendue dans la ville puisque les carillonneurs ont joué à plusieurs reprises une version pour carillons de "The wrong place". Enfin, la salle de concert De Casino proposera, à partir de samedi, une exposition dédiée au groupe, "Mad about Hooverphonic".