Seule date wallonne pour les Belges Hooverphonic

LIÈGE Ce vendredi, Hooverphonic faisait escale au Forum de Liège pour l'une des nombreuses étapes belges de son Jackie Cane Tour. La seule, à ce jour, prévue en Wallonie.

Après une mise en bouche assurée par un autre groupe du Nord du pays alternant ballades au son irlandais style Cranberries et mélodies au rythme country, en passant par quelques morceaux intimistes au piano façon An Pierlé, c'est aux environs de... 22 h 15 que ceux pour qui la foule s'est déplacée, daignent enfin apparaître.

Dès le début, le décor feutré et glamour, ne laisse planer aucun doute quant au fil conducteur de la soirée. Jackie Cane, dernier opus de nos compatriotes, fera la part belle au spectacle. L'arrivée sur scène de Geike Arnaert, Woman in red sensuelle aux formes généreuses moulées dans sa robe à bustier écarlate, ne fait que conforter cette ambiance particulière où flotte un parfum de polar US.

Enchaînant les titres du nouvel album - The world is Mine, Mad about You ou Jackie Cane - devant un public déjà conquis, nos Hooverphoniciens nous prouvent qu'ils maîtrisent leur sujet. Un classique basse- guitare-batterie-clavier accompagné de deux cuivres et emmené par la voix de Geike, arrive à faire se lever une moitié de la salle.

Le manque de communion avec le public - la barrière de la langue? - et le son très léché ne laissant aucune place à l'improvisation... ce que l'on peut sans doute mettre sur le compte de l'identité du style musical. Un bémol équilibré par la profondeur et la qualité des morceaux.

Après - seulement - une heure de set, le concert tirait déjà à sa fin, puisque la blonde Geike et ses musiciens tout de noir vêtus disaient leurs premiers adieux à la salle rouge et or. Mais ce ne fut évidemment qu'un au revoir, puisque les héros de la soirée refaisaient leur apparition après deux copieux rappels pour un régal d'une seconde petite heure, melting pot de tous les titres qui firent les premiers beaux jours des petits Belges.

En quelque 2 heures et dans la lignée des Deus, Zita Swoon et autres Arid, Hooverphonic nous a prouvé que la Belgique a réussi à trouver un style qui s'exporte.

culTag
- Spectacles et concerts à l'affiche

- Les photos des défilés de mode à Paris

© La Dernière Heure 2002