Ce n’est pas un poisson d’avril. Ni une blague de mauvais goût. Indochine donnera bien un concert gratuit sur la Grand-Place de Bruxelles ce samedi 25 septembre à 20h30. Un show pour célébrer les 40 ans du premier concert du groupe. C’était le 29 septembre 1981, au Rose Bonbon, à Paris. Mais aussi les 50 ans de la Fédération Wallonie-Bruxelles puisque ce rendez-vous est offert par la Ville de Bruxelles.

Personne n’a oublié la polémique autour du Stade Roi Baudouin. L'an dernier, lors de l’annonce du Central Tour, la tournée des stades pour fêter cet anniversaire, Nicola Sirkis avait jeté un gros pavé dans la mare. Il avait déclaré qu’il était hors de question pour Indochine de se produire dans l’enceinte du Heysel, celle-ci n’étant pas digne de recevoir le public. Une décision prise suite à l’expérience qu’il avait lui-même vécue en assistant au concert de One Direction à Bruxelles en 2015. Ce jour-là, l’événement avait provoqué des embouteillages monstres.

© AFP

Contactée, la Ville de Bruxelles avait réagi aux propos du chanteur, affirmant que de nombreux autres concerts étaient organisés dans le Stade Roi Baudouin sans que cela ne pose de problème. Elle avait aussi parlé de concurrence entre l’arena bruxelloise le stade Pierre Mauroy de Lille pour expliquer le choix d’Indochine. Une explication balayée du revers de la main par le groupe qui se produira tout de même à deux reprises dans la ville nordiste, les 2 et 3 juillet 2022.

5000 personnes, sur réservation

Suite à cette polémique, Nicola Sirkis avait laissé entendre qu’il ne bouderait pas la Belgique et qu’il y aurait peut-être une surprise. Il a tenu parole, la Belgique aura son concert anniversaire d’Indochine. Le chanteur annonce une prestation “très rock’” selon ses mots Ça n’aura rien à voir à ce qui sera proposé lors du Central Tour.

Pour ce concert exceptionnel sur la Grand-Place de Bruxelles, 5000 personnes seront admises, sans distanciation sociale mais avec le Covid Safe Ticket. Pour assister au show, il faudra impérativement réserver. Deux places par personne maximum. La billetterie est en ligne depuis ce mardi midi (rendez-vous ici). Mais le concert a été sold-out en 30 minutes.

Étant donné la popularité d’Indochine, il ne fait aucun doute qu’il n’y aura pas de place pour tout le monde. Ce sera même la cohue.

La Ville de Bruxelles précise que ce concert ne sera pas retransmis et qu'aucun écran géant ne sera installé dans le centre-ville. Inutile de s'y rendre si vous ne disposez pas d'un des précieux sésames.

"Fiers et heureux de célébrer les 50 ans de la Fédération Wallonie-Bruxelles et nos 40 ans sur la Grand-Place de Bruxelles avec la Belgique, après ces derniers mois si difficiles, fait savoir Nicola Sirkis. Ne jamais oublier Bruxelles. Ne jamais oublier la Belgique."

YouTube et une biographie officielle

Ce n’est pas tout. Indochine annonce aussi une autre prestation, à suivre sur YouTube celle-ci. Rendez-vous le 29 septembre pour un show avec une section de cordes. Il s’agit là aussi de célébrer le tout premier concert de la formation française au Rose Bonbon.

© D.R.

Comme le veut l’expression consacrée, jamais deux sans trois. Le lendemain, le 30 septembre, paraîtra Indochine (édition du Seuil) qui retrace les quatre décennies d’existence du groupe. Coécrit par Nicola Sirkis et Rafaelle Hirsh-Doran, il est en précommande sur le site https://indo.fr/livres/.

© D.R.