Son adorable fillette, son divorce et son nouvel amant: Mel B, comme toujours, nous a parlé sans tabou samedi à Gand

GAND Kylie Minogue, Mel C, Ronan Keating, Aqua et les boys bands Westlife et Five: il n'y avait que du beau monde, samedi soir au Flanders-Expo de Gand, pour l'annuelle remise des récompenses de la chaîne musicale flamande TMF. Et, sur le coup de 18h, c'est une Mel B surexcitée qui nous a ouvert la porte de sa loge.

Vêtue d'un Marcel rouge aussi moulant que bien rempli (`j'ai fait beaucoup de fitness et tout est ressorti!´), la petite frisée 'est saisie d'une cigarette avant de nous parler de son premier album solo (le 3e des Spice Girls sortira le 6 novembre), Hot, qui la montre, dans les textes et sur les photos, particulièrement libérée. "Pourquoi devrais-je avoir peur de ma sexualité? Je n'en ai jamais eu peur, je me suis toujours sentie très à l'aise dans mon corps, j'adore les mini-tops et ne me suis jamais cachée. Même avec ma famille, qui était pourtant terriblement stricte. Quand j'étais jeune, je pouvais guindailler mais je devais rentrer à une heure précise. Sinon, c'était la guerre. Lorsqu'on était en vacances, en revanche, je me baladais les seins nus sur la plage mais ni mon père ni ma mère ne me disaient Couvre-toi

"Si mon ex-mari est homo, il est homo!´

Un papa et une maman, c'est ce que la Scary Spice aurait voulu offrir à son adorable Phoenix Chi, qui s'apprête à souffler deux bougies et l'accompagnait samedi à Gand. Seulement voilà, comme chacun le sait, Melanie a divorcé de Jimmy Gulzar, ce danseur à qui elle dit ses quatre vérités (quand on lui demande s'il est homo, elle répond s'il est gay, il est gay!) sur le single Tell Me. "A la base, Jimmy et moi sommes follement tombés amoureux l'un de l'autre. Mais notre mariage, avec ses hauts et ses bas à répétition, s'est rapidement avéré complètement fou. Il y a des couples qui ne fonctionnent pas, le nôtre faisait partie de ceux-là et nous en avons tous deux beaucoup souffert. Sans compter que ce divorce me coûte très cher financièrement... A l'heure qu'il est, Jimmy et moi nous voyons encore dans le sens où je dépose Phoenix chez son papa le week-end mais j'ai retrouvé le bonheur avec quelqu'un d'autre. Il s'appelle Max, il a été mon ami pendant 4 ans et notre amitié s'est transformée en amour. S'il est lui aussi danseur? (rire) Non! Il est acteur. Il vient de jouer le boy-friend (et DJ!) de Mariah Carey dans une comédie romantique que l'on verra en avril et qui s'appelle All That Glitters (traduction littérale, Tout ce qui brille).´

Lorsque nous avons voulu savoir ce qui fait briller un garçon dans les yeux de cette tigresse de Melanie, cette dernière n'a pas mis une éternité à lancer: "Certainement pas l'argent qu'il pourrait me jeter à la figure! Ça, pour moi, ça n'a aucune espèce d'importance. Ce que je cherche chez un mec, c'est qu'il soit tout d'abord attrayant, qu'il prenne soin de son physique et qu'il puisse parler. Moi qui n'arrête pas de blablater et qui veut toujours tout savoir ma fille me ressemble, elle est excessivement curieuse et n'en fait souvent qu'à sa tête (rires), j'ai besoin d'être avec un homme capable d'exprimer ses émotions et ses sentiments.´

Artistiquement plus proche de Lauryn Hill et de Janet Jackson ("elle est douce, charmante´) que de Madonna, Miss Brown a déjà prévu, pour son second album en solitaire, de travailler avec Mary J Blige et Prince. Le kid de Mineappolis, elle le connaît pour l'avoir interviewé et s'être invitée à dîner chez lui. Et elle ne l'a pas trouvé bizarre! "Il m'a semblé tout à fait normal mais comme je ne suis pas normale moi-même... (rires) Je l'admets, je suis un peu dingue, je crois. Mais ça ne semble pas étrange. Ce sont plutôt les gens autour qui me semblent étranges."

Mel B, Hot (Virgin)