L'événement se tiendra ce dimanche à l'occasion de la Fête de la musique.

Depuis le confinement et la crise sanitaire, de nombreux concerts s’organisent en ligne. Si ceux-ci ont débuté simplement dans les salons des artistes et avec les moyens du bord, le concept évolue et commence à prendre de l’ampleur. Des festivals et des tournées réalisés dans des conditions professionnelles et proches de celles d’un concert “normal” se multiplient. Certains artistes ont cependant décidé d’aller encore loin et de pousser au maximum les possibilités offertes par la diffusion en ligne.

A l’occasion de la Fête de la musique, Jean-Michel Jarre proposera le premier concert live en réalité virtuelle. Comme à son habitude, l’un des pionniers de la musique électronique voit les choses en grand, on se souvient notamment de son concert à Moscou devant plus de trois millions de spectateurs en 1997. “Ayant joué dans des lieux extraordinaires, la réalité virtuelle va désormais me permettre de jouer dans des espaces inimaginables tout en restant sur une scène physique” , assure-t-il sur son site internet. Avec cette performance, il entend démontrer que la réalité virtuelle ou augmentée peut faire naître de nouveaux moyens d’expressions artistiques et de nouvelles manières de garder un lien entre artiste et public.

L’artiste de 71 ans ne sera pas présent lors de l’événement, il sera remplacé par un avatar. Dans un univers virtuel spécialement conçu pour l’occasion, il pourra alors être rejoint “par les avatars des spectateurs et spectatrices en immersion totale”. Ceux-ci pourront interagir pendant le live de 45 minutes avec le musicien. La performance baptisée “Alone Together” sera diffusée à 21h15 sur ses réseaux sociaux et son site internet. Pour profiter de tous les effets technologiques, il faudra néanmoins être équipé d’un casque de réalité virtuelle.

L’accès est entièrement gratuit grâce au soutien du Ministère de la culture en France. Cependant, Jean-Michel Jarre a insisté à plusieurs reprises sur la nécessité de rémunérer les artistes et sur le danger du contenu gratuit." Il faut cesser de considérer que la musique est gratuite comme l'air qu'on respire. Derrière, il y a des auteurs, compositeurs, mais aussi des producteurs, des techniciens, qu'il faut rémunérer à leur juste valeur, et cet évènement est l'occasion de le rappeler", indique-t-il à l'AFP.

Dans une autre mesure, le rappeur Cypress Hill proposera aussi une expérience de concert en ligne différente. Ce vendredi, il se produira lors d’un livestream filmé à 360°. “ Lorsque nous avons été approchés pour jouer à nouveau pour nos fans, nous avons sauté sur l’occasion. Nous voulions vraiment leur offrir une expérience unique avec ce spectacle intime”, explique-t-il dans un communiqué. Des expériences immersives qui devraient continuer de bon train étant donné que les grands concerts et tournées ne sont pas prévus pour tout de suite.