Son producteur, Jean-Claude Camus, nous a raconté la préparation du retour de Johnny Hallyday

PARIS Le 15 juin 1943, dans une nuit de guerre, Jean-Philippe Smet naissait à Paris. Le 15 juin 2003, Johnny Hallyday célébrera son 60e anniversaire par un double spectacle parisien, au Parc des Princes. Ensuite, il fera la tournée des stades et commencera par Bruxelles. Il se produira au stade Roi Baudouin du Heysel, le mercredi 18 juin 2003. Les places, elles, seront mises en vente dès aujourd'hui: quinze mois avant l'événement!
A Paris, Jean-Claude Camus, producteur de Johnny Hallyday depuis vingt-sept ans, nous a parlé de tout le travail qui se fait en coulisses, afin de préparer cet immense retour.

Vous vous y prendez vraiment longtemps à l'avance...
`Il y a plusieurs avantages. Cela nous permet de voir où nous allons. Pour les deux shows parisiens, par exemple, 70.000 des 100.000 places disponsibles sont déjà vendues. Cela nous permet aussi d'avertir les autres organisateurs de ce qu'une grosse manifestation se prépare. Cela nous évite de nous concurrencer et c'est important lorsqu'on prépare un spectacle qui coûte plus de 7,5 millions d'€´

A Paris, pourquoi avez-vous choisi le Parc des Princes, plus petit que le Stade de France?
`Symboliquement, nous y avions fêté les 50 ans de Johnny. C'était bien d'y revenir pour ses 60 ans. Mais surtout, nous voulions qu'à Bruxelles et dans les autres stades, le public ne soit pas lésé. Notre but est d'amener partout les mêmes scènes et les mêmes décors qu'à Paris. Au Stade de France, nous avions conçu nos décors en tenant compte de la hauteur et de la dimension des lieux. Et je constate que nous sommes les seuls à l'avoir fait. Les Stones, Céline Dion ou Tina Turner y sont venus avec leur scène de tournée. Mais, honnêtement, dans ce grand Stade de France, ils semblaient un peu perdus.´

Johnny travaille déjà sur ce spectacle?
`Nous avons deux réunions par mois. Mais, pour le moment, c'est surtout notre équipe habituelle qui travaille à la conception des décors et aux maquettes. Nous avons déjà retenu une ou deux idées, mais nous n'avons pas le décor définitif. Nous voulons que ce soit bien, beau et spectaculaire. Et nous prenons notre temps pour y arriver. En fait, ce décor doit être totalement arrêté après l'été. Et là, c'est Johnny qui entre en jeu.´

Le mystère de l'après 2003

Et le répertoire?
`Trop tôt aussi. On sait que les gens veulent retrouver un minimum de ces chansons qu'ils adorent depuis toujours. Mais il y aura aussi un mix des chansons de l'album qui doit sortir en automne et que Johnny enregistre en mai. J'ai déjà entendu quelques maquettes: les chansons sont extraordinaires. Cet album s'annonce tout à fait magnifique. Il y aura des chansons faites par Gérald de Palmas, par Fred Blondin, par Axel Bauer, par Michel Mallory et par Catherine Lara. Et aussi par un Belge, Rick Allison, le producteur de Lara Fabian. Il aura deux chansons sur l'album, peut-être une troisième, écrite avec Patrick Bruel.´

Johnny pourrait faire son duo avec Clémence sur scène?
`Non!´

Et après 2003?
`Dieu seul le sait peut-être. Mais même Hallyday ne le sait pas. La tournée est programmée jusque fin juillet. J'espère qu'après, nous aurons encore des projets. J'ai toujours dit que si Johnny cessait de chanter, c'est un peu de ma vie qui s'arrêterait. Et je ne suis pas le seul à penser ça.´

Johnny Hallyday au Stade Roi Baudouin de Bruxelles, le mercredi 18 juin à 20 h 30. Les locations sont ouvertes à partir de ce jeudi 14 mars. Par téléphone: 0900/00.991. Par Internet: ticketclub.be. A la FNAC et points de vente habituels.