Musique

Non, vous ne rêvez pas, c'est bien un nouvel album de Johnny qui sortira le 25 octobre prochain. Contrairement à Mon pays c’est l’amour, il ne s’agira pas d’un album posthume inédit mais d’un ensemble de classiques du Taulier réorchestrés avec des arrangements tantôt symphoniques, tantôt acoustiques sur lesquels se greffe la voix du chanteur captée lors de différents concerts oudes prises  inédites. Johnny contiendra douze titres parmi lesquels  "Que je t’aime", "L’envie", "Vivre pour le meilleur" ou "Diego libre dans sa tête".

Proche collaborateur de Johnny dont il a été le directeur musical, c’est Yvan Cassar qui l'a réalisé. Sur RTL, il a confié que ce sont les passages symphoniques à la fin et au milieu des shows qu’il a donné avec le Taulier qui ont scellé leur entente. Proposé par la maison de disques Universal, l’idée de cet album l’a séduit. "Je me suis dit que c’était l’occasion de revenir à ce que l’on avait fait et de le magnifier pour lui rendre hommage. Rendre hommage à sa voix et à la qualité émotionnelle de ses prestations", a-t-il confié.

Le directeur artistique insiste cependant sur un détail qui a toute son importance : ce n’est pas sa vision personnelle des titres. "Toutes les chansons qui sont sur cet album sont des chansons que j’ai faites avec lui, arrangées pour lui, dont j’ai parlé avec lui."

Un premier extrait est d’ores et déjà disponible en attendant la sortie du disque à la fin du mois. Il s’agit de "Diego libre dans sa tête". La version 2019 de ce morceau signé Michel Berger frappe par la puissance et l’émotion qu’elle dégage. Les orchestrations d’Yvan Cassar mettent en valeur l’incomparable voix du Taulier captée lors des concerts donnés au Stade de France en 1998. une redécouverte qui n'a rien d'une trahison.