En 2013, lors de la sortie du premier single de Jul, “Sort le cross volé", beaucoup ont cru à un épiphénomène, à une gloire éphémère lorsque son clip a dépassé les 30 millions de vues sur YouTube. Pourtant, l’année suivante, son premier album, Lacrizeomic, s’est invité à la quatrième place des charts en France, tout en faisant une percée en Belgique où il s’est classé à la 69e place de l’Ultratop. Le second, publié moins de six mois plus tard, sera certifié disque de platine.

Depuis, la machine ne s’est jamais enraillée. Julien Mari, de son vrai nom, ne cesse de produire et de vendre. Deux albums par an ! Une cadence infernale piour n'importe quel artiste. L’an dernier, en seulement huit années de Carrère, il s’est offert le titre de plus gros vendeur de l’histoire du rap français avec 4 millions d’exemplaires écoulés.

À 31 ans, il est sur les talons d’un autre record et non des moindres. La Machine, son 22e album studio, vient d’être certifié disque double disque de platine. C’est le 13e qu’il peut accrocher au-dessus de sa cheminée que l’on imagine immense. Treize, c’est deux de moins seulement qu’un certain Johnny Hallyday, recordman de France de la discipline … 


Sorti il y a deux semaines, Demain ça ira, son 23e album studio, pourrait bien le hisser au firmament et détrôner le Taulier. Il est actuellement en tête des ventes en France et troisième dans l’Ultratop chez nous, derrière Clara Luciani et Damso. Un démarrage meilleur que ceux de La Machine et de 13'Organisé!


Stromae, Renaud et Jean-Jacques Goldman

Toujours au four et au moulin, Jul annonce cependant qu’il va lever le pied dans les semaines à venir. Une discrétion qui ne sera pas synonyme de vacances puisqu’il planche sur un projet d’envergure. De quoi un peu plus asseoir son hégémonie sur le rap hexagonal et, peut-être bientôt, sur toute l’industrie musicale française. Prépare-t-il le retour de 13’Organisé, son projet mettant en scène une cinquantaine de rappeurs marseillais (dont SCH, Soprano, IAM, Fonky Family, etc.) avec lequel il a aussi cartonné ?


Dans un entretien accordé au Mouv, il n’a cessé de dire à quel point ce projet lui a procuré de la joie en mettant en avant la scène marseillaise et en créant des connexions avec d’autres pays. “Je viens d’ici et je vois que j’ai la possibilité de prendre les gens avec moi. Tant mieux. Ces rappeurs de chez moi le méritent. Je souhaite la même réussite à tout le monde. Pour cela, il faut un peu de chance et beaucoup de travail.” Il l’a confirmé, la suite est en chantier. Le sourire en coin, il évoque même un beau chantier qui doit aboutir dans l’année. À la question de savoir de quels featurings il rêve pour ce second volet, il évoque des noms qui vont en surprendre plus d’un : Stromae, Renaud et... Jean-Jacques Goldman !

Les détracteurs du phénomène Jul s’arracheront encore un peu plus les cheveux en apprenant qu‘il est aussi le deuxième plus gros vendeur de disques toutes catégories confondues de la dernière décennie en France. À 31 ans seulement, voilà qui doit faire grincer pas mal de dents…