Il était très attendu, c’est le moins que l’on puisse dire s'agissant du sixième album de Justin Bieber. Baptisé Justice, il est disponible depuis ce vendredi Porté par les singles “Hold On”, “Anyone”, “Lonely”, “Holy” et le petit dernier “Peaches, qui totalisent déjà plus de deux milliards d’écoutes en ligne, le disque aligne aussi un casting impressionnant dans lequel se retrouvent Giveon, Daniel Caesar, The Kid Laroi, Dominic Fike, Khalid, Beam, Burna Boy, Benny Blanco, Chance The Rapper et d’autres. Autant dire que cet opus est taillé pour le succès comme en atteste sa programmation en radio aux États-Unis qui touche 215 millions d’auditeurs.

Un logo déposé auprès de l'Union européenne

Mais ce qui devait être une fête pour Justin Bieber qui, on le sait, a connu des moments très difficiles ces dernières années, a déjà un petit goût amer. En cause, la pochette de son album, en particulier la façon dont se présente son titre : “Justice”. Le logo ressemble très fort, pour ne pas dire à s’y méprendre, à celui qu’utilise l’excellent duo français… Justice. L’utilisation du “T” en forme de croix au milieu du mot est leur marque de fabrique depuis de nombreuses années. Une marqué déposée également auprès de l'Union européenne! Bref, n'est pas libre de l'utiliser qui que ce soit.

Si l’affaire de ce logo a pu être un moment prise à la rigolade du côté des Français et de leur label Ed Banger, le ton a changé ces derniers jours. Des contacts ont bien eu lieu avec Justin Bieber et son équipe bien avant la sortie de l'album, mais à aucun moment il a été question d’appeler celui-ci “Justice” ou d’un logo de la sorte a fait savoir le management du duo à Spin.

Mise en demeure

Une mise en demeure a donc été envoyée au Canadien pour exiger qu’il cesse immédiatement l’utilisation de ce qui est ne lui appartient pas.“Votre utilisation de la marque est illégale, lui ont signifié les Frenchies dans un courrier adressé à la star. Vous n’avez pas reçu la permission de Justice pour l’utiliser. Qui plus est, le travail de Bieber n’est en aucun cas affilié, soutenu ou sponsorisé par Justice. Une telle utilisation de la marque est non seulement illégale mais susceptible de décevoir et dérouter les consommateurs.” Et d’ajouter : “Non seulement l’équipe de Bieber était au courant de l’utilisation de la marque de Justice mais elle a cherché à contacter le même artiste pour dupliquer le logo pour l’album. C’est de la mauvaise foi et une violation volontaire. Justice n’est pas un groupe obscur. Ils ont récemment gagné un Grammy pour le meilleur album électronique,”

Résultat : Justin Bieber s’expose à des poursuites judiciaires et à devoir payer des dommages et intérêts. À l’heure qu’il est, il n’a pas réagi mais son album est bel et bien sorti avec la pochette arborant le logo litigieux. Il suffit de se rendre sur Spotify pour le constater.

On a connu mieux en matière pour la sortie d’un disque attendu depuis longtemps par les fans.