Après les frasques à répétition de l’idole, qui sort son 4e album, la Biebermania s’essouffle…

Justin Bieber, 21 ans, vient de publier son quatrième album, Purpose. Dedans, un tube incontestable, What do you mean, numéro un dans une vingtaine de pays, dont les États-Unis. L’album de la consécration donc pour le petit Bieber devenu grand et rebelle ? Ou l’album des grandes excuses ?

Depuis le début de la Biebermania, en 2010, le talent musical de la jeune pousse a toujours été relégué au second plan. Ses fans, elles-mêmes ne s’en plaindront pas : elles sont les premières à le museler par leurs cris hystériques quand il prend le micro. Et puis, il y a tous les autres, qui ne daignent même pas prêter une oreille distraite à sa musique. Le Canadien Bieber était dernièrement considéré aux États-Unis comme le chanteur le plus détesté, juste derrière Chris Brown. La Biebermania n’a pas emporté tout le monde. Même ses premières fans commencent à lui tourner le dos. En cause : des comportements jugés inacceptables. Qu’il s’adonne à quelques bagarres de rue passe encore, certaines lui pardonnent aussi ses écarts alcoolisés et ses sorties avec des présumées call-girls alors que sa petite amie Selena Gomez l’attend sagement à la maison, mais que Justin dénigre le noyau dur de son public, c’en est trop !

Il a beau avoir fait amende honorable - "J’ai fait beaucoup de choses ces dernières années dont je ne suis pas fier" - le Bieber n’est plus intouchable dès lors qu’il se permet d’interrompre ses concerts (récemment en Norvège) parce que ses fans se font trop hurlantes. Ou trop pressantes. Invité aux derniers NRJ Music Awards, il s’est emporté à une terrasse d’un restaurant chic, vociférant contre le harcèlement de quelques jeunes filles trop contentes. À l’heure de monter sur scène, le soir même, il a oublié de regarder sa montre, mettant Nikos Aliagas dans l’embarras.

Justin Bieber a beau ne pas être le pire des chanteurs et pas le dernier des danseurs, ses excès à répétition ont totalement gommé son talent. Il a beau promouvoir, sur scène dans le monde entier, son dernier album, le Purpose (but, en anglais), ne semble pas vraiment être de faire plaisir à ses fans…