À l’occasion de la promotion de son nouvel album, le Canadien a confié vouloir éviter que la jeune fille connaisse le même sort que lui.

L’heure est au grand déballage et aux confessions pour Justin Bieber. Retombé au fond du trou suite au succès de son de Purpose, son album sorti en 2015, le jeune Canadien de 25 ans multiplie les sorties dans lesquelles il explique ce qui lui est arrivé et comment il s’en sort. C’est le cas avec la série documentaire qu’il s’est consacré à lui-même sur YouTube, ainsi qu’avec Changes, son très attendu nouvel album sorti vendredi.

Tout au long des titres qui composent ce disque très introspectif, le chanteur clame l’amour qu’il porte à son épouse, le mannequin Hailey Baldwin, et l’importance qu’elle joue dans sa vie. Idem envers Dieu. Peu avant la sortie de cet opus, à l’occasion d’une écoute proposée à 200 privilégiés à Los Angeles, rapporte Variety, Justin Bieber a fondu en larmes lorsqu’il a pris la parole pour expliquer la dépression qu’il combat. "Je ne pense même pas que je devrais être en vie", a-t-il dit au moment d’évoquer l’emprise exercée par l’industrie musicale alors qu’il passait de l’adolescence à l’âge adulte.

Ce week-end, invité du programme Beats 1 d’Apple Music pour évoquer la sortie de Changes, il a à nouveau fondu en larmes, cette fois lorsqu’il s’est agi d’évoquer ses relations avec la nouvelle star Billie Eilish, fan de longue date du Canadien." Je ressens le besoin de la protéger, a-t-il confié. C’était difficile pour moi d’être si jeune dans l’industrie (musicale) et de ne pas savoir vers qui me tourner. Tout le monde me disait qu’il m’aimait puis, en une seconde, on me tournait le dos." "Je la laisse faire son truc, a-t-il conclu en parlant de Billie Eilish qui caracole dans le top 10 de notre Ultratop. Et si elle a besoin de moi, je serai là pour elle."