Le tribunal de Los Angeles considère que la chanteuse californienne a bien plagié son titre "Dark Horse".

Le verdict est tombé : le tube "Dark Horse" de Katy Perry sorti en 2014 a copié le titre "Joyful Noise" du rappeur chrétien Marcus Gray, aka Flame, datant de 2008. La chanteuse, le producteur Dr. Luke, Juicy J, qui signe un couplet rap sur le titre et cinq autres personnes de son équipe ainsi que la maison de disque Capitol Records ont tous été reconnus coupables de cette infraction. Au coeur de la discorde : la base rythmique. Le plaignant estime que celle-ci est identique à la sienne, même si les vitesses ont été modifiées.

La justice américaine planchait sur cette affaire depuis une semaine. Au début du procès, pendant 35 minutes, l’interprète de "I Kissed a Girl" s’est défendue de n’avoir jamais entendu la chanson de Flame auparavant. Plusieurs musicologues ont été chargés d’analyser les deux œuvres. Sans surprise, celui du plaignant estime que les similarités sont substantiellement similaires, tandis que celui de la défense fait part d’un avis contraire. Un jury composé de six personnes a tranché en faveur du rappeur.

"Ils essaient de posséder les éléments de base de la musique, l'alphabet de la musique qui devrait être accessible à tous", déplore Christine Lepera, l'avocate de l’inculpée. "Dark Horse" est l’un des plus gros tubes de Katy Perry. En Belgique, il est resté plus de 23 semaines dans le classement des chansons les plus écoutées. La partie adverse clame que la star de la pop a gagné plus de 35 millions d’euros grâce à ce titre, tandis que ses avocats assurent que le montant engrangé s’élève seulement aux alentours de trois millions. Une information importante qui va jouer pour calculer le montant de la sanction qui n’est pas encore connu. En décembre dernier, Robin Thicke et Pharrell Williams ont également été condamnés pour plagiat avec leur chanson "Blurred Lines". Cinq millions d’euros d’indemnités leur ont été réclamés.